Partager

Dans une déclaration déposée à notre rédaction, la CNAS- Faso Hèrè dit avoir » appris avec consternation par voie de presse, que la Cour suprême du Mali a rendu un arrêt annulant les actes pris par le Gouvernement pour extirper de la Fonction publique malienne des personnes qui y sont entrées en violation de toutes les dispositions législatives et réglementaires régissant le recrutement des fonctionnaires et des contractuels de l’Etat « Pour la CNAS- Faso Hèrè « Face à ce revers inattendu, il importe que les services publics concernés, y compris le contentieux du Gouvernement, s’impliquent davantage et travaillent en symbiose plus étroite afin que l’Etat et l’intérêt supérieur de la nation remportent en dernier ressort le processus en cours devant la Cour suprême» .

La CNAS- Faso Hèrè « à l’instar de l’Assemblée nationale et en harmonie avec l’écrasante majorité du peuple malien, réitère son soutien ferme aux actions d’assainissement et de religitimation de l’Etat entreprises par le Gouvernement de Transition, et tout particulièrement le Ministre chargé de la Fonction publique » .

Synthèse par Mamadou FOFANA

10 Juin 2013