Partager

Après la publication mardi des résultats des élections législatives qui donnent pour gagnante la liste RPM-Adéma/PASJ suivie par l’indépendant Faba Cere, des militants de l’Union pour la République et la démocratie (URD) ont marché pour soutenir leur candidate, Mme Seck Oumou Sall.

Depuis mardi, la Commune urbaine de Goundam est plongée dans l’amertume. En effet, les résultats des législatives ont surpris la population. La liste RPM-Adéma/PASJ a obtenu 16 852 voix, l’indépendant Faba Cere 13 938 voix, URD a eu 13 896, ce qui positionne sa candidate à la 3e place. Le 2e tour pourrait opposer les deux premiers.

Pis encore, Dans certaines communes comme Tilemsi, Alzounoub, Raz-El-Ma où les populations ne sont pas de retour, l’indépendant Faba Cere gagne respectivement 4600, 1878, 1781 voix.

L’annonce de ces résultats a mis le feu aux poudres. Pour exprimer leur indignation et contester les résultats, les militants de l’URD ont décidé de marcher pacifiquement jusque chez le préfet du cercle. La foule se hissait vers la préfecture en criant des slogans comme « On ne vole pas les voix d’une femme« .

Le préfet n’a pas voulu rencontrer les initiateurs de la marche qui ont fini par se retirer sur l’avis de leur candidate qui leur a demandé d’attendre la décision de la justice, car une procédure est en cours.

Aminatou Aly

(stagiaire)

28 Novembre 2013