Partager

A peine libérée de sa neuvième épidémie de fièvre hémorragique Ebola, la République démocratique du Congo fait face dans l’est du pays à une « fièvre » en cours d’analyse, rapportent des sources sanitaires dont un médecin qui parle de quinze morts.« Le ministère invite la population dans les zones concernées à rester calme, vigilante et à respecter les mesures d’hygiène, en particulier le lavage régulier des mains », conclut le communiqué(…) « Les malades viennent avec des vomissements, des selles liquides, des hémorragies nasales et des vomissements de sang. Nous n’avons pas d’intrants pour les soigner et le personnel est exposé à la contamination », nous a déclaré le docteur Alain Musondolya en poste dans la commune rurale de Mangina, à 30 km au sud-ouest de Béni.Kinshasa a officiellement annoncé mardi dernier la fin de la neuvième épidémie de la maladie à virus Ebola sur le sol congolais qui a tué 33 personnes pour 54 cas dans le nord-ouest du pays.L’épidémie avait été signalée le 8 mai. La RDC et ses partenaires s’étaient préparés au « pire des scénarios » quand le virus avait atteint le 16 mai la ville de Mbandaka et ses 1,2 million d’habitants, en liaison directe avec la capitale Kinshasa via le fleuve Congo.AFP.