Partager

Les femmes de l’APDF ont procédé à une remise de diplôme de reconnaissance et d’ensemble bazin au président tchadien en reconnaissance pour l’implication mémorable du Tchad dans la résolution de la crise du septentrion malien. C’était à l’ occasion de la présence du chef d’Etat tchadien lors de l’investiture du président IBK le 19 septembre 2013.

Le Mali est un pays reconnaissant envers ses alliés. C’est ce que les femmes de l’association pour la promotion et des droits de la femme (APDF) ont démontré une fois de plus en remettant une attestation et un ensemble bazin souvenir du Mali à Idriss Déby, président tchadien. A l’instar des autres chefs d’Etat, le président tchadien, Idriss Déby, se trouvait au Mali à l’occasion de la cérémonie d’investiture le 19 septembre 2013. Cette présence a été mise à profit par une délégation de femmes maliennes, avec à sa tête, Mme Fatoumata Siré, pour rencontrer le chef d’Etat tchadien, afin de lui signifier leur reconnaissance.

Après avoir observé une minute de silence en la mémoire des soldats tchadiens tombés sur le front malien, Mme Fatoumata Siré dira qu’il était primordial pour les femmes maliennes de saluer le peuple tchadien pour sa forte participation pour le retour de la paix au Mali. Dans son intervention, Alsmat Mahamat Bachir, directeur de cabinet civil du Tchad, dira qu’il était un devoir pour le Tchad de voler au secours du Mali. Aussi, il ajoutera que les deux pays sont unis par le sang.

Pour témoigner des rapports fraternels partagés par les deux nations, le directeur de cabinet civil indiquera que l’intervention rapide de son pays pour chasser les rebelles, a été recommandée par le peuple tchadien, révolté par la menace de voir le Mali de perdre son intégrité territoriale. Notons que l’APDF envisage un prochain voyage au Tchad, certainement pour aller signifier encore plus la gratitude du peuple malien à son frère du Tchad.

Khadydiatou Sanogo

Le Républicain du 25 Septembre 2013