Partager

Soixante machines à coudre et six moulins. Voilà les équipements que le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a remis, hier, à 14 associations et regroupements de rapatriés. Le montant de ces dons est estimé à 8 millions de FCFA.

La situation des Maliens rapatriés demeure toujours l’une des préoccupations du Gouvernement, à travers le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine.

Il s’agit des compatriotes, qui ont été, dira le ministre Badara Aliou Macalou, contraints de revenir au bercail, le plus souvent dans des conditions difficiles et d’autres expulsés dans des conditions infrahumaines.

A ceux-ci s’ajoutent ceux qui ont également perdu tous leurs biens au cours, bien sûr, de leur rapatriement.

Une trentaine d’associations et de regroupements rapatriés ont été répertoriées au niveau du département dirigé par Dr Badara Aliou Macalou.

En vue de permettre à nos concitoyens de se réinsérer dans la vie socioéconomique du Mali, le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a initié le projet d’appui aux associations et regroupements de rapatriés.

Pour bénéficier de cet appui, ces associations et regroupements doivent disposer d’un récépissé, d’un compte au niveau d’une banque ou d’une caisse d’épargne et de crédit et de tenir une situation comptable

C’est sur la base de ces critères que quatorze associations et regroupements de rapatriés ont bénéficié des équipements (60 machines à coudre et 6 moulins) dont la cérémonie de remise a eu lieu, hier, au département des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, sous la présidence du ministre lui-même, Dr Badara Aliou Macalou.

Les représentants des associations et regroupements bénéficiaires étaient aussi présents.

Il s’agit, entre autres, de l’Association des Maliens Rapatriés de Côte d’Ivoire (AMARCI), de l’Association-Diaspora-Action pour le sport, la culture et le développement (ADA-SCA), de l’Association des Rapatriés Maliens (ARM), de l’Association Djiguiya Ton des rapatriés maliens de Koutiala, de l’Association des victimes maliennes des événements de Côte d’Ivoire (AVMECI), de l’Association des familles rapatriées de Côte d’Ivoire (AFRCI) etc.

Ces associations ont été équipées de machines à coudre et de moulins dont le montant est estimé à 8 millions de nos francs.

Le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Dr Badara Aliou Macalou, s’est dit convaincu que bon usage sera fait de ces équipements socioéconomiques. « Ces matériels contribueront à faciliter la réinsertion des rapatriés dans la vie économique du pays et, partant, contribuera à la lutte contre la pauvreté, l’un des piliers du Projet de Développement Economique et Social (PEDS) du Président de la République, Son Excellence Amadou Toumani Touré » a-t-il déclaré.

Le projet d’appui aux associations et regroupements de rapatriés est conçu pour une période de trois ans (2007-2009). Cela, grâce à un financement sur le Budget Spécial d’Investissement (BSI). Il a permis d’équiper, au cours de l’exercice 2007, plusieurs associations et regroupements des rapatriés, en matériels agricoles, de couture, de meunerie et de teinture.

Une occasion pour Dr Badara Aliou Macalou de réaffirmer l’engagement de son département « à ne ménager aucun effort pour accompagner les Maliens de l’extérieur, en particulier les rapatriés dans leur réinsertion socio-économique au Mali« .

Le porte-parole des associations et regroupements des rapatriés, Mamadou Konaté, a apprécié à sa juste valeur ce geste de solidarité du gouvernement du Mali à travers le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine.

14 Mars 2008.