Partager

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à la direction générale des collectivités territoriales (DGCT) et aux Autorités intérimaires des Régions de Tombouctou, Gao et Kidal, le Japon vient d’offrir un important lot de matériels roulants, d’équipements informatiques et de mobiliers de bureau à notre pays, d’un montant de 180 millions de Fcfa.

La cérémonie de remise desdits équipements s’est déroulée lundi dernier sous la présidence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, dans l’enceinte de son département. C’était en présence de l’ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki et bien d’autres personnalités.

Le don est composé de cinq véhicules Toyota, six motos grosses cylindrées, neuf ordinateurs bureautiques et accessoires, dix climatiseurs Split. S’y ajoutent 20 clés USB de 16 G, trois salons de bureaux, 20 fauteuils ministres, 30 fauteuils demi-ministres et dix bureaux secrétaires.

Dans son discours, l’ambassadeur du Japon au Mali a souligné que les matériels ne valent que si les femmes et hommes à qui ils sont destinés sont correctement formés et engagés pour le service du public. «Le Japon est heureux d’accompagner les autorités dans leurs actions de sortie de crise, de stabilisation, de développement durable et de renforcement des capacités des institutions», a assuré Daisuke Kuroki. Le diplomate nippon soutiendra que ces matériels pourront également répondre efficacement aux besoins pratiques des autorités intérimaires pour mener à bien leurs missions et aussi pour réussir le processus des élections dans le délai imparti.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la Stratégie d’assistance et d’accompagnement de la coopération japonaise. Elle est basée sur les secteurs prioritaires que sont la sécurité, la gouvernance, l’éducation, la santé, l’agriculture et le développement des ressources humaines. Pour le ministre en charge de l’Administration territoriale, le renforcement de la décentralisation par la poursuite du chantier de la régionalisation est au cœur des actions prévues dans le Plan d’action du gouvernement.

«Cet appui conséquent, très hautement appréciable, que vous apportez aux Autorités intérimaires des Régions de Tombouctou, Gao et Kidal et à la direction générale des collectivités territoriales participe de la concrétisation de cette volonté politique», s’est réjoui le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga. Il saisit l’occasion pour inviter les responsables des structures bénéficiaires à en faire un bon usage pour le bien-être des populations de leurs régions respectives.

Aboubacar Traoré

Source: ESSOR