Partager

Dans le but d’améliorer la fréquentation scolaire des élèves maliens, de rehausser la qualité de l’enseignement et d’équiper les cantines scolaires avec des aliments de qualités, le département de l’Agriculture des Etats-Unis (USDA) via le projet Education and Child Nutrition (FFE) et ses partenaires dont le Catholic Relief Services (CRS) chargé de la mise en œuvre du projet, ont offert 2 340 tonnes de vivres aux élèves maliens pour la prochaine année scolaire. Les vivres ont été présentés au ministre de l’éducation nationale du Mali Barthelemy Togo le lundi 19 Septembre 2015 au port sec de Dakar en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali Paul Folmsbee, du représentant résident de Catholic Relief Services au Mali Nieck De Goeij et de plusieurs acteurs impliqués dans le projet.

Le gouvernement Américain, à travers son département de l’agriculture (USDA), vient de concrétiser son appui au volet alimentaire scolaire du projet à travers l’acheminement de deux mille trois cent quarante (2 340) tonnes de vivres sur les huit mille trois cent quarante (8 340) tonnes prévues pour la durée du projet, a indiqué l’ambassadeur des Etats Unis au Mali Paul Folmbsee.

Cette dotation d’une valeur d’un milliard deux cent quatre-vingt-douze millions six cent vingt-quatre mille (1 292 624 000) FCFA permettra de couvrir les besoins de l’année scolaire 2016-2017, signale le diplomate avant d’ajouter que le projet vise à améliorer la fréquentation scolaire, mais aussi la qualité de l’enseignement dans les zones d’interventions du projet. « L’impact de l’utilisation des vivres sur la promotion de la scolarisation n’est plus à démontrer», explique-t-il.

Les résultats encourageants obtenus à ce jour par le projet FFE, en termes d’augmentation du nombre d’élèves inscrits dans ses zones cibles, notamment 13% de façon générale et 18% pour les filles en sont des témoignages éloquents, précise Paul Folmbsee.

Barthélemy Togo, le ministre de l’Education Nationale du Mali, a rassuré les donateurs que bon usage sera fait des vivres mis à la disposition des écoles bénéficiaires. Il a noté que l’axe majeur de la politique est que les communautés puissent, elles mêmes prendre totalement en charge les cantines scolaires.

Selon le représentant résident de Catholic Relief Services au Mali Nieck De Goeij, à travers ces actions, le Département Américain de l’Agriculture (USDA), Catholic Relief Services (CRS) ainsi que les partenaires d’exécution du projet dont Amprode Sahel, Caritas Bamako, Caritas Mopti, Education Développent Center (EDC) et Guamina, espèrent accroitre le taux de fréquentation scolaire et favoriser une meilleure attention des élèves en classe, afin que ces derniers profitent au maximum du temps d’apprentissage.

Il a détaillé que les dons sont composés de 1710 tonnes de riz, 160 tonnes de petit pois, 210 tonnes de lentilles et 260 tonnes d’huile végétale, répartis entre le magasin de Bamako et deux autres magasins situés dans la région de Mopti. Signalons que le projet du Département de l’Agriculture des Etats-Unis concerne deux régions du Mali à savoir la région de Koulikoro et de Mopti.

Moussa Samba Diallo

21 Septembre 2016