Partager

Les éléments du puzzle du 3e mandat du président guinéen, le Pr Alpha Condé, se mettent de plus en plus en place. Alors que les consultations nationales sont en cours dans son pays, le Pr Alpha Condé a appelé depuis New York, au siège des Nations unies, où il participe à la 74e Assemblée générale de cette organisation, les ressortissants guinéens à « être prêts pour l’organisation des élections et du référendum ». Ce message vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis hier, achève de convaincre les plus sceptiques de la volonté du président guinéen de briguer un 3e mandat. Cela est d’autant plus vrai que c’est la première fois que l’homme politique, théoriquement en fin de mandat, évoque le référendum. En tout cas, jusque-là, Condé évoluait à visage masqué. Maintenant qu’il a tombé le masque, quelle sera la réaction des Guinéens, notamment son opposition qui lui prêtait des intentions de prolonger son bail à la tête de l’Etat. Soulignons si besoin en était, qu’on le voyait venir. En effet, dans une adresse solennelle à la Nation, le 4 septembre dernier, le président guinéen avait « instruit » son Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, « d’initier des consultations avec les institutions de la République, les partis politiques, les syndicats et les organisations de la société civile » à propos de la Constitution dont l’éventualité de la modification cristallise déjà les passions en Guinée.LePays