Partager

Le Guide des Frères musulmans égyptiens, Mohamed Badie, a appelé jeudi à manifester « pacifiquement » contre le « coup d’État militaire » qui a renversé le président islamiste Mohamed Morsi. « Les masses égyptiennes honorables qui ont arraché leur liberté à l’ancien régime la préserveront de la même manière pacifique », a affirmé M. Badie dans son communiqué hebdomadaire au mouvement. Le Guide des Frères musulmans, visé par un mandat d’arrêt à la suite des troubles provoqués par la destitution de M. Morsi le 3 juillet, a appelé la population à « manifester pour la liberté et la légalité contre le coup d’État militaire sanglant ». Mercredi, les Frères musulmans ont condamné un « appel explicite à la guerre civile », après le discours du chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, qui a appelé à manifester pour le soutenir face au « terrorisme ». « J’appelle tous les Égyptiens honnêtes à descendre dans la rue vendredi pour me donner mandat pour en finir avec la violence et le terrorisme », a déclaré mercredi le général Sissi. Les Frères musulmans ont lancé un mot d’ordre de manifestation vendredi à partir d’une trentaine de mosquées du Caire et à travers le pays. Un dirigeant des Frères musulmans, Essam el-Erian, avait rejeté dans une première réaction sur Facebook les « menaces » du chef de l’armée, et assuré qu’elles ne dissuaderaient pas « des millions de personnes de continuer à manifester » pour le rétablissement de M. Morsi. AFP.