Partager


Le Sommet du G8 s’ouvrira dans quelques jours à Hellingendam en Allemagne. L’Alliance contre la pauvreté au Mali AP/Mali membre de l’Action Mondiale contre la pauvreté a saisi l’occasion pour remettre une déclaration à SEM, le Dr Reinhard Schwarzer, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali. Dans cette déclaration, les membres de cette coalition interpellent l’honorable chancelière Angela Merkel, présidente de ce sommet pour qu’elle use de son influence afin d’aider les pays pauvres à cette rencontre.

La délégation qui s’est rendue avant hier à l’Ambassade pour remettre cette déclaration au Dr Reinhard schwarzer était conduite par Mme Barry Aminata Touré coordinatrice de l’Action malienne contre la pauvreté et Christrophe Zongrana, coordinateur de l’Alliance pour l’Afrique. Pour les échanges, elle a été reçue par l’Ambassadeur dans la salle de réunion de ladite Ambassade sise à Badalabougou SEMA.

Situant le contexte, Mme Barry, Aminata Touré dira que c’est pour attirer l’attention du sommet du G8 sur le sort des pays pauvres. Elle poursuivra par faire une lecture de la Déclaration qui s’adresse à l’honorable chancelière d’Allemagne Angela Merkel, présidente de ce sommet qui se tiendra dans son pays. En effet, dans cette déclaration, appel de l’action mondiale contre la pauvreté, la coalition a mentionné les messages suivants. “Votre pays va abriter le sommet du G8 du 6 au 8 juin 2007. Ensemble vos pays étant les plus riches, représentent la locomotive de l’économie mondiale”.

L’Action mondiale contre la pauvreté AMCP (Une coalition présente dans plus de 100 pays qui travaille pour éradiquer l’extrême pauvreté dans le monde) demande de porter à la connaissance de la chancelière présidente du sommet l’appel des peuples africains qui souffrent encore de la faim, de la pauvreté et des inégalités.

Elle indique par ailleurs que l’AMCP/Afrique saisit l’opportunité de la tenue du sommet du G8 en Allemagne son pays pour cette année attirer son attention sur l’impérieuse nécessité de procéder à mettre à exécution les promesses, faites de longue date, de consacrer 0,7% du revenu national à une aide effective de même quels promesses faits à Cleneagles en 2005 d’augmenter l’aide au développement de 50 milliards de dollars d’ici 2010 ; procéder à l’annulation inconditionnelle et totale de la dette des pays pauvres pour leur permettre d’augmenter substantiellement les budgets alloués aux services sociaux de base (éducation santé, eau potable) ; oeuvrer à mettre en place des règles commerciales justes et équitables par la même occasion demande l’arrêt de la signature des APE dans leur forme actuelle.

Car dit-elle, ils démontrent que la libéralisation réciproque prématurée aura un effet négatif sur l’émergence économique des pays pauvres et les efforts de lutte contre la pauvreté “Nous pensons qu’il faut au préalable procéder à la mise à niveau de nos entreprises nationales dans les négociation des APE entre l’UE et les pays ACP “.

Aussi, elle informe en disant que l’Alliance contre la pauvreté au Mali (AP/Mali membre de l’Action mondiale contre la pauvreté saisit l’occasion du forum des peuples qui se tient les 4, 5, 6, 7 et 8 juin 2007 à Sikasso et de la présence des autres acteurs de la société civile Africaines présents à ce contre sommet du sommet du G8 pour transmettre ce pressent appel des peuples Africains”. “Nous vous exhortons, Excellence, d’être notre porte parole auprès de la chancelière pour qu’elle influence les décisions qui sortiront de ce sommet afin qu’il y ait un monde plus juste et plus équitable”, mentionne t-on dans la déclaration remise à l’Ambassadeur.

Dans son intervention, le Dr Reinhard Schwarzer, Ambassadeur de la république d’Allemagne au Mali a expliqué clairement la position de son pays dans les échanges avec le reste du monde. Selon lui, l’Allemagne n’a jamais caché sa position sur l’ouverture du marché européen aux produits africains. Il a ensuite parlé des propositions faites par l’Allemagne en direction de tous les pays africains, à savoir mettre l’accent sur les investissements afin de promouvoir le développement, l’Allemagne a encore besoin de l’aide et l’engagement des gouvernements africains a indiqué le Dr Reinhard Schwarzer.

Selon l’Ambassadeur de l’Allemagne, 5 millions d’euros de plus d’appui budgétaire sera consacré cette année à notre pays par son pays. Cet appui arrive en augmentation aux 6 Millions d’Euros consacrés pour le PISE 2 ainsi que d’autres soutiens financiers. Il a pour terminer rappeler l’exigence des bailleurs dont l’appui se fait sur la base d’une insistance sur le mode de gestion et le devoir de contrôle pour éviter le gaspillage des ressources.

Laya DIARRA

04 juin 2007.