Partager

« Tout est bien qui finit bien ». Ce dicton sied à la deuxième édition de l’émission de télé réalité « Magnamaga ». Le lundi 9 août 2010, au cours d’une cérémonie co-présidée par Boubacar Niang, directeur de la Fondation pour l’enfance et par Mme Samassékou, conseillère de Madame Touré Lobo Traoré, Présidente de la Fondation pour l’enfance, les lauréats de l’émission de télé réalité « Magnamaga » ont reçu leurs lots.

Le gros lot, une maison d’une valeur de 30 millions de FCFA, gracieusement offerte par Mme Touré Lobo Traoré, épouse du Président de la République et Présidente de la Fondation pour l’enfance, a été remis au couple Diafara Samaké et Rokya Coulibaly, classé premier à l’issue de la compétition qui a opposé 6 couples dans cette deuxième édition de l’émission de télé réalité « Magnamaga ».

En plus de cette villa totalement équipée et située dans le quartier de Kabala, Diafara Samaké et son épouse Rokya Coulibaly ont reçu un chèque d’un montant de 2 000 000 FCFA, au moment où leur « Founékè » recevait la somme de 1 000 000 FCFA, en guise de récompense et comme promis. Classé en deuxième position, le couple Mohamed Coulibaly et Awa Diarra, a reçu un chèque de 1 500 000 FCFA et un titre foncier d’une valeur de 7 millions de FCFA, don de la société immobilière SIFMA.

Leur « Founéké » a été récompensé de la somme de 750 000 FCFA. Le couple Kaya classé à la troisième place, a aussi reçu un chèque de 1 000 000 FCFA et un titre foncier de 7 millions de FCFA, remis par la société immobilière SIFMA.

Tout juste, après la remise des lots, Boubacar Niang, directeur de la Fondation pour l’enfance et Mme Samassékou, conseillère de la Première Dame, accompagné de Diafara Samaké et son épouse Rokya Coulibaly, ont procédé à la coupure symbolique du ruban.

Diafara Samaké et son épouse Rokya Coulibaly viennent de dire adieu à la location. Grâce à Mme Touré Lobo Traoré, Diafara Samaké et son épouse sont désormais les heureux propriétaires d’une maison de deux chambres et un salon.
Cette maison a la particularité d’être totalement équipée d’un dispositif d’éclairage solaire et entièrement meublée par Fofy industrie. La maison resplendit aussi de la touche de l’usine Stone qui l’a entièrement carrelée. Même la cour a bénéficié des carreaux de l’usine Stone. Vivement la troisième édition de « Magnamaga », pour permettre à des Maliens moins nantis de croire à la générosité de leurs compatriotes plus nantis.

Assane Koné

11 Août 2010.