Partager

Il en ressort que les activités du premier semestre 2018 de l’Agence ont été réalisées à 74%

La Direction générale de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), fidèle à sa tradition, a tenu, le mercredi 19 septembre dernier, son point de presse semestriel, pour faire le bilan d’exécution des activités à mi-parcours du Plan de travail annuel (PTA) 2018 de la structure..

Le point de presse s’est déroulé dans la salle l’Auditorium CPR/ANPE, sous la présidence de Modibo Tolo, représentant le Président du conseil d’administration (PCA), en présence du Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nouck. L’objectif de ce point de presse semestriel, première de l’année 2018 et 5ème du genre, vise à informer les acteurs du marché de l’emploi en particulier et de façon générale la population sur les différentes réalisations en termes de création et de promotion d’emploi par l’ANPE.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le représentant du PCA, s’est réjoui de cette initiative de la Direction générale de l’ANPE. Selon Modibo Tolo, elle consiste à résoudre le souci de transparence de la Direction générale de l’ANPE pour montrer au public et aux usagers les réalisations effectuées durant l’exercice budgétaire et cela en conformité avec le plan de communication adopté par le Conseil d’administration de l’Agence.

Le Directeur general de l’ANPE a, dans sa présentation, rappelé que sa structure, dans la recherche d’une meilleure exécution de sa mission, a adopté un Plan stratégique de développement (PSD 2012-2020). L’objectif recherché est de faire de l’ANPE un service public de l’emploi performant, adapté aux exigences du marché de l’emploi. Il a également présenté le bilan à mi-parcours du plan de travail annuel de l’ANPE du 1er janvier au 15 septembre 2018, ainsi que les axes principaux d’interventions. Ce qui a permis de mieux édifier les journalistes sur les activités réalisées ou en cours de réalisation, ainsi que les perspectives de la Direction générale de l’ANPE. « Au cours du premier semestre 2018, l’ANPE a enregistré 3180 demandes d’emploi dont 743 pour les femmes et 2229 offres. Au cours de la même période l’ANPE a effectué 728 placements dont 196 femmes », a-t-il expliqué.
A côté de ces réalisations, le DG de l’ANPE a énuméré quelques difficultés auxquelles l’Agence est affrontée. Il a cite, entre autres, la faible mobilisation des ressources financières ; l’insuffisance des ressources humaines ; l’insécurité sur une partie du territoire et l’insuffisance de ses locaux.

Le DG de l’ANPE a saisi l’occasion pour announcer aux journalistes que le Mali assure présentement la présidence de l’Association africaine de services d’emplois pour un mandat de 3 ans. Il succède ainsi au Cameroun.

AMTouré

Du 27 Septembre 2018