Partager

L’Agence nationale d’investissement des Collectivités territoriales (Anict), créée le 7 juillet 2000, a dix ans. L’événement a été célébré le 8 juillet à son siège à Darsalam.

La célébration des 10 ans de l’Anict, mercredi dernier, était placée sous la présidence du ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, le général Kafougouna Koné. Les partenaires techniques et financiers, représentés par le chef de la Délégation de l’Union européenne, ainsi que des directeurs des services centraux étaient parmi les personnalités invitées.

Le directeur général de l’Anict, Mohamed Ag Erlaf, satisfait du chemin parcouru, a égrené un chapelet de difficultés vécues par son Agence et les projets réalisés en faveur des 682 nouvelles et les 761 existantes.
L’heure était au bilan. Selon M. Ag Erlag, en 10 ans, 128 070 946 068 de F CFA ont été alloués aux communes sous forme de subvention.

Cet argent a permis de financer 11 765 projets dans les secteurs de l’économie, du social, de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement.

Aux dires du DG de l’Anict, au cours de la décennie passée, le budget d’État a contribué pour 14 142 822 978 de F CFA. Ce qui représente une participation moyenne annuelle de 11 % des ressources du Fonds national d’appui aux collectivités territoriales (Fnact). La participation de l’État a atteint 16 % en 2009 et pourra toucher 20 % en 2011.

Les principales concernées que sont les collectivités territoriales ont apporté des contributions de 8,7 milliards de F CFA (39 % de contribution nationale).

Au vu des résultats atteints et du chemin parcouru, Giacomo Durazzo, ambassadeur et chef de la Délégation de l’Union européenne au Mali a jugé le bilan globalement satisfaisant. « (…) On peut dire que l’Anict a acquis au fil du temps une maîtrise et une expérience qui font de l’Agence un partenaire efficace et diligent pour la mise en œuvre des investissements communaux, locaux et régionaux sous maîtrise d’ouvrage des collectivités territoriales ».

Le parrain du dixième anniversaire, le général Kafougouna Koné, a placé la cérémonie dans le cadre d’une manifestation de la reconnaissance du gouvernement à l’endroit de l’ensemble des partenaires techniques et financiers. Il n’a pas manqué de féliciter la direction et le personnel de l’Anict pour leur rigueur et professionnalisme dans le travail.

Abdrahamane Dicko

09 Juillet 2010.