Partager

L’option libérale du parti et l’insécurité routière étaient au menu du 1 er camp des jeunes du Parti citoyen pour le renouveau (PCR) samedi dernier.

L’amphithéâtre de la Bibliothèque nationale a abrité le samedi, 16 Août, le 1 er camp des jeunes du Parti pour le renouveau (PCR) dénommé Camp de l’étoile du berger. Il avait pour thème, l’insécurité routière et l’option libérale du parti. La cérémonie était placée sous la présidence d’Ousmane Ben Fana Traoré, le président de PCR.

Ousmane Ben Fana dans son discours, a apprécié l’idée des jeunes de célébrer leur camp au milieu des livres, du savoir et de la connaissance. Il les a invité par ailleurs à l’instruction, à l’éducation et à la culture, qui, à ses dires, leur assureront une victoire certaine dans la mesure où personne ne pensera, ne choisira encore moins ne décidera à leur place.

Aux dires du président du PCR, l’objectif recherché par les jeunes en choisissant comme thème, l’insécurité routière et l’option libérale du parti, est de sortir du camp outillés et préparés pour les combats futurs du parti. En se prononçant sur l’insécurité routière, il a déclaré que « notre circulation est au bord du chaos, le sentiment d’insécurité se généralise de plus en plus ».

M. Traoré pense que la jeunesse reste la première victime de ce fléaux provoqué très généralement par les mauvais comportements, les conduites dangereuses, la méconnaissance du code de la route et l’indiscipline totale. « Les autorités doivent imposer la limitation de vitesse », a-t-il ajouté.

Le PCR rejoint le PDES

Parlant du libéralisme, Ousmane Ben Fana a déclaré que « l’option de leur parti est libérale et le PCR rejoint le PDES lorsqu’il dit que la stratégie de croissance accélérée fait du secteur privé, le moteur du développement ».

Le porte-parole de la jeunesse du parti, Mahamadou Kanta, a affirmé que « le camp de l’étoile de berger est dédié à tous ceux qui se sont engagés dans le combat pour que le Mali puisse être parmi les nations les plus enviées du monde ».

Pour corroborer les propos de son président pour ce qui est de l’option libérale du parti, M.Kanta expliquera, que « les jeunes du PCR souhaitent un libéralisme à visage humain pour le Mali ». Et d’ajouter qu ‘ « à l’heure où nous sommes, notre pays connaît des statistiques les plus alarmantes en matière d’accident de circulation ».

Le président du parti en déclarant ouvert le camp de l’Etoile du Berger, a invité les participants à prendre conscience de leur poids politique dans la société pour le changement car dit-il, « plusieurs jeunes ont le sentiment qu’ils évoluent dans un environnement où il leur est impossible de donner la mesure de leur talent ».

La cérémonie a été également marquée par une démonstration de la protection civile et la prestation de quelques artistes.


Ramata S.Kéita

(Stagiaire)

18 Août 2008