Partager


Le PCDA a lancé hier un programme d’appui à la certification qualité

Pour mieux saisir et profiter davantage des opportunités commerciales pour les produits agricoles, les acteurs et partenaires pour le développement de la filière agricole doivent relever le défi de l’amélioration de la qualité des produits. Le Programme compétitivité et diversification agricoles (PCDA) entend aider les acteurs dans ce sens, à travers un programme lancé, hier mardi 16 décembre, avec le soutien de l’Uemoa.

La promotion des filières agricoles, en contribuant à la levée des contraintes critiques au développement d’un certains nombre de filières commerciales agricoles pour lesquelles le Mali jouit d’un avantage comparatif et d’opportunité de marché confirmés, est l’objectif principal assigné au PCDA par le gouvernement et ses partenaires. En effet, le PCDA cherche à promouvoir une agriculture commerciale comme alternative à l’agriculture de subsistance.

Cependant pour saisir ces opportunités commerciales, les acteurs et partenaires pour le développement de la filière doivent relever un défi tel que l’amélioration de la qualité des produits qui constituent un atout majeur de l’amélioration des performances commerciales et de la compétitivité des filières agricoles.

C’est pour faire face à ces contraintes que le PCDA a tenu, hier mardi 16 décembre, au Centre du secteur privé, l’atelier de lancement du programme 2009 d’appui à la certification qualité. Cela avec l’appui de l’Uemoa. Les travaux étaient dirigés par Seyni Fofana, représentant le Coordinateur national du PCDA.

L’atelier a regroupé les acteurs et professionnels des différentes filières agricoles, des fruits et légumes venus des différentes zones de production et des bureaux d’études et entreprises d’exportation de ces produits. Seyni Fofana a rappelé que le PCDA accorde une place prépondérante à l’amélioration de la qualité des produits. En effet, l’accès aux marchés d’exportation est conditionné aux respects des exigences règlementaires en matière phytosanitaire.

Le programme qui sera exécuté, en 2009, accompagne les entreprises agricoles en matière de démarche certification qualité selon les référentiels « Global GAP« , « Agriculture biologique et commerce équitable« , et d’autre part, de lancer le démarrage des activités de renforcement de capacité des bureaux et auditeurs intervenant dans la certification qualité.

Avec l’atelier d’hier, il s’agissait pour le PCDA de faire le point sur les exigences de certification, d’informer le acteurs sur les conditions de participation à ce programme, de rechercher les synergies avec les programmes intervenant dans ces domaines précis de la certification qualité et d’établir un calendrier et une liste provisoire des participants au programme.


Youssouf CAMARA

17 Décembre 2008