Partager

Dans le cadre de l’amélioration de la qualité des manuels scolaires et pour l’atteinte de l’objectif <<un élève, un livre>>, le ministre de l’Education de base de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, Mme Sidibé Aminata Diallo, accompagnée des membres de son département et des chefs de services rattachés, a rendu visite à des éditeurs.

C’était le vendredi 25 juillet 2008. Cette visite avait pour objectif de s’enquérir des conditions de travail de ces entreprises et d’échanger pour trouver des voies et moyens afin d’améliorer la qualité des manuels scolaires dans le cadre de la politique enclenchée par le gouvernement en 2004.

Les imprimeries visitées

Ainsi, au cours de sa visite, Mme le ministre de l’Education de Base de l’Alphabétisation et des Langues Nationales s’est rendue à Bittar Impression, à l’Imprime Color, à l’Edition Donia, et à Graphique Industrie. Après les deux premières imprimeries dans la matinée, dans l’après midi, le ministre était à Graphique Industrie.

A cette étape Mme le ministre et sa délégation, au cours de leur visite, ont été édifiées sur le processus d’impression. Après la visite de Graphique Industrie, le ministre et sa délégation ont été reçus dans la salle de conférences qui fut un endroit idéal pour le PDG de cette société de remercier le ministère de l’Education pour la confiance placée en son entreprise.

Une visite qui encourage

Selon lui, cette visite les conforte car, c’est la première fois qu’un ministre de l’Education leur rend visite pour s’enquérir de leurs conditions de travail. A en croire M. Tomota, il ya 30 ans que son entreprise collabore avec le ministère de l’Education et il ya 15 ans qu’il est dans le secteur du livre.

Cela à cause de l’aide des Canadiens qui ont formé les agents de Graphique Industrie. Selon le PDG de Graphique Industrie, au jour d’aujourd’hui l’entreprise, en plus des besoins nationaux, parvient à exporter une grande quantité de livres produits.

Il a par ailleurs rappelé que Graphique Industrie a été créée en 1988 et emploie aujourd’hui 850 employés permanents. Avant de demander l’accompagnement du gouvernement. Alou Tomota a aussi précisé que pour créer des emplois, il faut des entreprises fiables, tout en soulignant que leur engagement ne fera pas défaut.


La réaction du ministre

Dans son intervention M. le ministre a remercié le PDG et tous ses collaborateurs pour l’accueil. Avant d’affirmer qu’elle a été comblée par cette visite. Selon elle, il ya beaucoup de critiques par rapport à la fourniture de livres, mais à travers ces visites, ils ont compris que derrière le livre il ya du travail.

Elle a par ailleurs souligné que pour le moment l’entreprise produit des livres des 1er et second cycles. Avant de lui demander de s’intéresser au préscolaire et à l’alphabétisation et à la confection des affiches pour l’utilisation des cantines scolaires qui vont démarrer bientôt.

Dado CAMARA

28 Juillet 2008