Partager


De plus en plus, on constate que certains jeunes font l’amalgame entre l’islam et le divertissement. En effet, on assiste à la multiplication des groupes de “Zikri” qui n’ont d’autre fonction que de chanter dans les cérémonies de mariage.

Ces groupes se réclament de la religion musulmane. Et pourtant leurs faits et gestes n’ont rien de musulman. Généralement ils sont composés tantôt d’hommes, tantôt d’hommes et de femmes ou encore de femmes uniquement et transforment les éloges au Prophète (Paix et Salut sur Lui) pour faire des louanges des gens moyennant de modiques sommes.

Pire, au cours de leurs chansons, ce sont les femmes qui défilent aux yeux de ces jeunes hommes chanteurs. Les chefs de la religion musulmane sont interpellés à faire revenir cette nouvelle race de chanteurs à la raison.


Dado CAMARA

25 Aout 2008