Partager

Pour le compte de son match retour en huitièmes de finale de la ligue africaine des champions, le Djoliba Athlétique Club de Bamako jouera samedi prochain en Zambie contre son homologue de Zesco United. Malgré le nul concédé à Bamako, l’entraîneur du Djoliba, Alou Badra Diallo dit Konti, reste optimiste sur les chances de qualification de son équipe pour rentrer dans la phase des poules de la plus prestigieuse coupe du continent pour les clubs.

Le dimanche 19 avril 2009, le Stade omnisports Modibo Kéïta était plein à craquer. Les raisons de cette forte mobilisation du public sportif malien sont connues : notre représentant en ligue africaine des champions, le Djoliba, recevait l’équipe de Zesco United de la Zambie.

Il s’agissait pour les Rouges de Hérémakono de s’imposer sur leurs propres installations pour faciliter leur voyage en Zambie.

Malheureusement, tel n’a pas été le cas pour Alou Badra et ses poulains. Ils ont été accrochés par les joueurs de Zesco par un nul et vierge (zéro but partout). Bréhima Traoré et ses coéquipiers ont été maîtres du terrain, sans pouvoir concrétiser les nettes occasions trouvées. Ça été donc, une domination inutile. Ce qui a laissé le public sportif malien sur sa faim. Le club zambien a donc réussi une bonne opération.

Il s’agit pour cette formation de confirmer sa belle prestation de Bamako samedi sur sa pelouse. L’on se souvient qu’en seizièmes de finale, Zesco United avait arraché à l’aller, un match nul contre Africa Sports d’Abidjan, avant de s’imposer par le score de deux buts à zéro au retour. Mais comparaison, n’est pas raison. Depuis le début de cette campagne africaine, un constat est fait : le Djoliba joue bien à l’extérieur du Mali.

C’est pourquoi, Aliou Badra Diallo croit fermement aux chances de qualification de ses poulains samedi en Zambie. «Rentrer dans la phase des poules de la ligue des champions africaine, tel est notre objectif numéro un. Pour atteindre cet objectif, nous devons nous battre contre vents et marrées samedi, 2 Mai 2009, pour décrocher notre ticket. En tout cas, je suis très optimiste à cent pour cent. Car le système que Zesco United a appliqué ici, il ne pourra pas se permettre de faire cela chez lui: la défensive.

Zesco sera obligé d’ouvrir le match et c’est à nous dans ce cas de savoir profiter des espaces qu’il va laisser pour marquer des buts. Et l‘état d‘esprit du groupe me donne espoir qu’on ne va pas se laisser faire».

Pour atteindre ce but, Alou Badra a déclaré que son milieu de terrain qui a toujours posé problème depuis le début de la saison avec le départ de Lassana Fané au Soudan et la blessure de Lamine Diawara au cheville, connaîtra une stabilité avec le retour de ce dernier.

On peut noter également du retour d’Amadou Diallo «Docteur» et de Nouhoum Kobina. Toutes choses qui permettront à l’attaque d’avoir de bonnes balles afin de transformer les occasions en buts. Konti reconnaît l’inefficacité de ses avant-centres ces derniers temps. Un problème qui s’explique selon Alou Badra, par le fait que l’équipe n’a pas actuellement un véritable attaquant.

Malgré tout, il s’est dit confiant avec le dispositif qu’il compte mettre en place. L’objectif étant d’accomplir la mission qui lui a été assignée par le président du Djoliba AC, Karounga Kéïta.

Pour ne pas passer à côté de la porte de la phase des poules, Alou Badra a lancé un appel pressant au peuple malien afin qu’il l’accompagne par ses prières et ses bénédictions, pour que son équipe sorte la tête haute de la rencontre de Zambie.

«Le match sera difficile pour nous, mais il le sera aussi pour Zesco United. Raison pour laquelle nous avons besoin du soutien de tous pour passer ce cap. Nous sommes là pour les Maliens et nous ferons tout notre possible pour les satisfaire».

Hadama B. Fofana

28 Avril 2009