Partager

Au sortir des communales du 26 avril, un protocole d’accord a été signé, le 29 avril, entre l’ADEMA, le Mouvement Citoyen, l’URD et le RPM pour le contrôle de la Mairie de Sikasso. Aux termes de ce protocole d’accord, le poste de Maire revient à Mamadou Tangara de l’ADEMA. Celui-là*-même qui a eu à diriger les destinées de la cité du Kénédougou, celui de premier adjoint à l’URD, de 2è adjoint au Mouvement Citoyen, de 3è et 5è adjoints à l’ADEMA et de 4è adjoint au RPM.

Un protocole d’accord a été signé, le 29 avril 2009, par les formations politiques que sont respectivement ; l’ADEMA-PASJ 16 élus, le Mouvement Citoyen 4 élus, l’URD 4 et le RPM 2 élus, pour diriger la mairie de la commune urbaine durant les cinq prochaines années.

Les partis signataires ont affirmé qu’en décidant de procéder ainsi, ils n’ont fait que donner la réponse que les électeurs de Sikasso attendaient d’eux. C’est-à-dire mettre tout en œuvre pour changer positivement la vie de la commune urbaine de Sikasso.

Le protocole d’accord, qui vient d’être signé par les leaders locaux de l’ADEMA-PASJ, du Mouvement Citoyen, de l’URD et du RPM, témoigne éloquemment que la cohésion est réelle dans la capitale du Kénédougou. Avec la signature de ce protocole d’accord, l’échiquier communal sera formé de quatre grandes formations politiques dont le Mouvement Citoyen.

Après maintes réflexions et concertations entre les parties signataires, il a été retenu que le poste de Maire sera occupé par Mamadou Tangara de l’ADEMA, le 1er adjoint par l’URD et chargé des finances, le 2ème adjoint par le Mouvement Citoyen chargé de l’état civil, le 3ème et le 5ème par l’ADEMA respectivement pour gérer les affaires domaniales et les affaires sociales et le poste de 4ème adjoint au Maire sera confié au RPM, qui aura en charge la gestion de la voirie municipale.

Les délégués désignés pour le Conseil de cercle sont au nombre de cinq et repartis comme suit : ADEMA 3, URD 1 et le Mouvement Citoyen 1.

Les centres secondaires ont été repartis entre l’URD pour le centre de Wayerma, le Mouvement Citoyen pour le centre de Médine et le centre de Mancourani a été confié à l’ADEMA.

Quelques instants après la signature de ce protocole d’accord, un communiqué de presse a été envoyé dans différentes radios émettant dans la ville de Sikasso, pour informer les populations du résultat de la concertation entre ces quatre formations au lendemain de la proclamation des résultats de l’élection communale par la commission de dépouillement basée dans les locaux du cercle de Sikasso.

Au sortir de la signature dudit protocole d’accord, le futur maire de la commune urbaine de Sikasso a déclaré que les quatre signataires affichent la même volonté pour faire avancer la ville et les 28 villages de la commune urbaine de Sikasso. Il n’y aura pas de place pour des querelles personnelles, a-t-il ajouté.

L’ambition de cette équipe est de faire en sorte que la ville et la région sortent grandies au lendemain de la biennale de 2010, que la cité du Kénédougou va organiser.

Ont signé ce protocole d’accord, Docteur B. Kampo, président de la Coordination du Mouvement Citoyen, Bréhima Ouattara, Secrétaire général de l’URD et ancien président de l’Assemblée régionale de Sikasso, Bréhima Coulibaly, Secrétaire général du RPM et Nanzanga Dissa de l’ADEMA-PASJ.

Par ailleurs, les 16 élus de l’ADEMA-PASJ ont entièrement adhéré au protocole d’accord négocié et signé par les représentants de l’ADEMA ses partenaires de l’URD, du Mouvement Citoyen et du RPM.

Zhao Ahmed BAMBA

Envoyé spécial

08 Mai 2009