Partager

La coopération bilatérale entre le Mali et la République fédérale d’Allemagne, vieille déjà de 40 ans, est au beau fixe. N’épargnant aucun domaine, elle a permis d’injecter 590 milliards de FCFA dans les différents projets de développement. Ces révélations ont été faites, hier mercredi 31 octobre, par S.E Reinhard Schwarzer, l’Ambassadeur d’Allemagne au Mali au cours d’une conférence de qui s’est deroulée à la Chancellerie.

La République fédérale d’Allemane, faut-il le rappeler, fut le premier pays au monde à reconnaître le Mali indépendant. Dès lors, une fructueuse et sincère coopération se sont nouées entre les deux Etats.

Pour donner plus de lisibilité à cette coopération germano-malienne, vielle déjà de 40 ans, l’Ambassadeur d’Allemagne au Mali, Son Excellence Reinhard Schwarzer, a organisé une conférence de presse, hier mercredi 31 octobre, dans la salle de conférence de la représentation diplomatique de son pays au Mali. Il avait, pour la circonstance, à ses côtés plusieurs responsables des services allemands de développement, comme la GTZ et la DED.

D’entrée de jeu, le conférencier Reinhard Schwarzer a rappelé qu’auparavant, la coopération entre les deux pays portait sur tous les secteurs. Et cela a abouti à la réalisation de plusieurs grands projets de développement au Mali. Il s’agit notamment des barrages de Selingué de Manantali et de la construction des routes. S’y ajoute le soutien aux petites et moyennes entreprises et au secteur de la santé, énergie …

Aujourd’hui, la coopération Allemagne-Mali a été recentrée sur trois secteurs prioritaires, que sont l’agriculture, l’eau et la décentralisation.
Plus généralement, l’Allemagne a appuyé le Mali dans pratiquement tous les secteurs contribuant au développement et à l’amélioration des conditions de vie des populations.

« Le montant total de tous les engagements sur le plan de développement bilatéral, depuis 40 ans, s’élève environ à 590 milliards de FCFA. Cela sans compter la contribution de la République fédérale d’Allemagne aux Fonds européens et internationaux destinés au Mali. Ce montant dépasse largement 590 milliards de FCFA« , a-t-il souligné. D’autre part, la contribution allemande au Programme alimentaire mondial pour le Mali s’élevait à 1,9 milliard de FCFA pour la période 2006-2007.

Le Mali profite également de l’aide allemande à plusieurs niveaux : national, européen et international.
Toute chose qui a fait dire au conférencier Reinhard Schwarzer que la « coopération entre le Mali et l’Allemagne est discrète et efficace« .

Pour le diplomate, « malgré la conjoncture régionale et internationale difficile, le Mali a enregistré des progrès importants sur le plan politique social, et économique. Et la préservation de la paix sociale a favorisé la mise en œuvre des politiques de lutte contre la pauvreté et la consolidation du climat de confiance dont le pays jouit auprès de la communauté internationale« .

D’ailleurs, l’aide au développement triennal de l’Allemagne ne cesse de croître au Mali. Elle est passée de 69 millions d’euros entre 2004-2006 à 80 millions d’euros pour 2006-2008.

Tout récemment, le pays de la Chancelière Angela Merkel vient de faire un appui de 400 tentes et des céréales destinés aux personnes affectées par les dernières inondations. Le tout pour un montant de 131 200 000 FCFA.

En tout cas, l’exemplarité de la coopération entre les deux pays a été bien appréciée par l’ancien Ministre Karim Dembélé et l’éminent professeur Bakary Kamian,

Kassoum THERA

1er novembre 2007.