Partager

Selon le maire de Banamba joint au téléphone, les assaillants ont attaqué la ville et la prison aux environs de minuit, puis pillé et brûlé la BDM.Pour l’heure, c’est plutôt le calme dans la ville, mais la population reste sous le choc.

L’attaque qui a lieu à Banamba hier soir a apparemment été bien préparée. Selon le maire de la ville, Ali Simpara, joint par nos soins, les assaillants ont d’abord attaqué la gendarmerie, puis la prison et la BDM. Il explique qu’ils ont ensuite enlevé deux surveillants de prison. « L’un a été retrouvé blessé ce matin et le second demeure introuvable », ajoute-t-il.

Aux dires du maire, la population est pour l’instant mobilisée pour éteindre l’incendie au niveau de la banque. « Nous ne savons pas s’il y a encore des assaillants dans la ville comme spécule certains médias. Mais, nous ne savons pas davantage sur l’attaque », précise-t-il.

Selon ses explications, la population est toujours sous le choc. Actuellement, on n’ignore encore l’identité des 21 détenus libérés durant l’attaque. Mais, explique une source locale, cette attaque est inquiétante d’autant plus que parmi les détenus libérés il peut y avoir des présumés djihadistes.
Nous y reviendrons.

Sory I. Konaté

07 Novembre 2016

© AFRIBONE