Partager

Les Aigles du Mali affrontent, ce dimanche 1er juin, au Stade du 26 Mars, le Congo, dans le cadre des éliminatoires cumulées CAN-Mondial 2010.

Presque tous les joueurs convoqués par le sélectionneur Stephen Keshi sont à l’internat au complexe sportif de Kabala. A commencer par le capitaine de l’équipe, Mahamadou Diarra dit Djilla du Réal Madrid. Joint au téléphone, dimanche soir, depuis Espagne, le milieu de terrain des Aigles, Seydou Kéïta dit Seydoublen nous a confié qu’il sera à Bamako ce mercredi afin de rejoindre l’équipe.

En fait, le retard de Seydoublen est tout simplement dû aux négociations de son contrat avec Barcelone. Ce contrat, selon nos informations, devait être signé, en principe, hier lundi 26 mai.

Seydoublen a profité de notre conversation téléphonique pour apporter certains éclaircissements. « Je suis né musulman de père et de mère musulman. Ce n’est pas Kanouté qui m’a reconverti à l’islam » a-t-il précisé. Avant d’ajouter que « sa femme n’est pas capverdienne puisque sa mère est portugaise et son père est américain ».

Ce couple vient d’avoir un petit garçon dans son foyer, le 14 au du 12 mai. Il s’appelle Mohamed Ikhlas Kéïta.

Le trophée du Ballon d’Or de Kanouté brisé

Au cours des manifestations organisées, le week-end dernier, par le ministère des Sports pour célébrer le Ballon d’Or Africain 2007 de notre compatriote Frédéric Oumar Kanouté, le trophée offert par la Confédération Africaine de Football, le 1er février 2008 à Lomé, a été brisé à cause des bousculades. Raison pour laquelle, ce trophée était emballé dans un sachet plastique par le Directeur national des sports, Morikè Traoré, le dimanche 25 mai, lorsque le Président de la République, Amadou Toumani Touré recevait Kanouté au Palais de Koulouba.

Avant l’arrivée du Chef de l’Etat dans le salon, ce trophée brisé a été monté comme si de rien n’était. C’est après la rencontre que certains journalistes ont insisté pour faire une photo d’ATT et Kanouté avec le trophée « Ballon d’Or 2007 » afin d’immortaliser l’événement.

C’est en ce moment qu’ils se sont rendu compte que le trophée est brisé. « Le Président ne peut pas faire une photo avec Kanouté parce que le trophée est cassé » a susurré un membre de la Cellule de communication de la Présidence.

Droits audiovisuels de l’UEFA Euro 2008 :

Près de 300 millions Fcfa demandés aux télévisions publiques africaines pour diffuser huit matches

Le Championnat d’Europe de football se tiendra du 7 au 29 juin 2008 en Autriche et en Suisse. Cette année, AFNEX-LC2, dont le patron est le Béninois Christian Enock Lagnidé, détient les droits audiovisuels de l’UEFA Euro 2008, uniquement pour huit matches.

Pour que les télévisions publiques d’Afrique puissent diffuser ces huit matches, il faut débourser la faramineuse somme de 450 000 euros, soit près de 300 millions de nos francs. Il s’agit du match de la cérémonie d’ouverture opposant la Suisse à la République Tchèque, le 7 juin prochain.

Ensuite, les matches Croatie-Allemagne, Pays-Bas -France, France-Italie. En plus de ces matches, les télévisions publiques auront droit à deux matches des quarts de finale, un match de la demi-finale et la finale.

En marge de la rencontre du Réseau de l’Audiovisuel Public d’Afrique Francophone (RAPAF) qui vient de tenir à Bamako, le patron de AFNEX-LC2, Christian Lagnidé était là, afin de discuter avec les Directeurs des télévisions sur ce sujet.

Le Président du RAPAF, Sidiki N’Fa Konaté, Directeur général de l’ORTM avec qui nous nous sommes entretenus, hier, a été très clair : « au niveau du REPAF, nous avons estimé que la somme demandée par notre partenaire est plus que trop pour diffuser huit matches du Championnat d’Europe de football.

Primo, nous n’avons pas d’argent pour cela. Secundo : cette compétition n’a pas le même engouement que la CAN consacrée au football africain ». De toutes les façons, affirme Sidiki Konaté « les négociations sont en cours pour que les télévisions africaines puissent jouer leur rôle de service public en diffusant ces huit matches pour le bonheur de leurs téléspectateurs ».

En tout cas, les télévisions publiques de l’espace francophone ne sont pas prêtes à débourser 300 millions de nos francs comme droits audiovisuels de l’Euro. Autre hypothèse pour eux, c’est de demander à Christian Lagnidé de chercher de la publicité autour du match, qui pourrait financer les huit matches de l’Euro.

Comme ce fut le cas pour les matches de la Champion’s Ligue. Selon nos informations, Christian Lagnidé va donner, dès cette semaine, une réponse au Réseau de l’Audiovisuel Public d’Afrique Francophone.

Lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations de football, qui s’est déroulée au Ghana en janvier et février 2008, l’ORTM, selon son Directeur général, a déboursé la somme de 549 millions de FCFA comme droits de diffusion des 32 matches.


Rassemblés par Alou B HAIDARA

27 Mai 2008