Partager

C’est à travers un site internet dénommé, « transparence de l’aide de la France au Mali » que le gouvernement français entend désormais être transparent dans la gestion de ses projets d’aide au développement au Mali. Le site a été présenté à la presse le jeudi 10 octobre à l’ambassade de France au Mali.

Les projets et programmes lancés par la France au Mali couvrent différents secteurs : de la santé à l’assainissement en passant par l’aide humanitaire. Et ce, dans toutes les régions du pays.

Lors de la Conférence de Bruxelles sur l’aide au Mali du 15 mai dernier, la France s’est engagée à consacrer 280 millions d’euros à l’aide au développement, pour financer le Plan pour la Relance Durable du Mali (PRED) sur la période 2013-2014.

C’est en partie en réponse à la transparence de la gestion de ce fonds que le site http://transparence.ambafrance-ml.org/ a été crée. Il a été mis en ligne le mercredi 18 septembre par la France. Il vise à présenter l’ensemble des projets d’aide au développement au Mali afin de garantir la transparence et l’efficacité de son aide par un contrôle citoyen.

Ce contrôle « citoyen » se fait sur des dysfonctionnements dans la réalisation des projets, il s’exerce via les réseaux sociaux et les mobiles. Un formulaire de dialogue et un numéro de téléphone seront à la disposition des citoyens. Le site permet également aux visiteurs de signaler par email ou SMS toute anomalie qu’ils pourraient constater dans la conduite des projets.

« C’est la première fois qu’un dispositif d’information de cette ampleur est mis en place. C’est aussi la première fois qu’un système d’interpellation est organisé sur internet, ou par SMS, afin de permettre un dialogue entre les citoyens et les responsables français des politiques de développement », souligne le ministre délégué chargé du développement, Pascal Canfin sur le site.

C’est un site très interactif, qui propose la géo-localisation, la traçabilité et le contrôle citoyen de l’aide française grâce à une carte interactive détaillée. La localisation précise des activités est signalée par des pictogrammes de couleur différente, selon le secteur d’intervention.

Un tableau récapitulatif recense tous les projets publiés à ce jour, ce qui permet de les trier par secteur, par date ou par montant attribués. Une fiche détaille leurs objectifs, budget, la nature du financement, comme un don ou un prêt concessionnel, les opérateurs en charge de la réalisation et les bénéficiaires.

Selon l’ambassadeur, cette initiative est une première pour la France. Elle est aussi « une promesse, celle de la transparence en direction des Maliennes et des Maliens. Mais également envers les Françaises et les Français qui regrettent trop souvent de ne pas savoir à quoi sert l’aide au développement », explique t-il.

Le dispositif sera pleinement opérationnel à la fin du mois d’octobre. Un personnel spécialement dédié à ce site arrivera de la France. Le site est logé à l’ambassade de France au Mali.

Aminata Traoré

16 Octobre 2013