Partager

Le Ministre de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées Dr Mamadou Sidibé, a accompagné, au nom du Gouvernement de la République du Mali, la Sous Secrétaire générale et Coordinatrice du Secours d’Urgence de l’ONU Valérie Amos à Mopti le jeudi 30 août 2012. Sur place, les deux personnalités ont visité le quai de Mopti par où transitent les vivres en direction des populations résidentes du Nord, le site » Hôtel des chauffeurs » de Sévaré qui accueille les populations déplacées du Nord à Mopti, et ont eu des échanges avec le Comité de crise de la 5è région.

La Sous Secrétaire générale et Coordinatrice du Secours d’Urgence de l’ONU est arrivée le mardi 28 août 2012 à Bamako, pour une visite de deux jours dans notre pays. Cette visite de Mme Valérie Amos doit permettre d’évaluer la réponse en cours dans le pays et tirer la sonnette d’alarme au sujet de la crise alimentaire et nutritionnelle.

Les Nations Unies comptent mobiliser 100 milliards de francs CFA pour venir en aide à notre pays. Selon Valérie Amos, Sous Secrétaire générale et Coordinatrice du Secours d’Urgence de l’ONU qui l’a dit le mercredi 29 août 2012 au Premier ministre Cheick Modibo Diarra, en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le Ministre de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, 45% de ce fonds sont déjà mobilisés. La santé, l’éducation et la sécurité alimentaire, sont les trois piliers d’intervention essentiels de cette manne onusienne.

Il convient de signaler que suite aux évènements du Nord du Mali et avec l’occupation des régions de Tombouctou, Gao, Kidal et de Douentza par des groupes rebelles armés, la région de Mopti est confrontée à une arrivée de plus en plus nombreuse des populations en provenance de ces zones, créant ainsi une situation de crise humanitaire. Un Comité régional de crise, présidé par le Gouverneur de région, a été mis en place suivant la Décision N° 0238/GRM-CAB-2 du 7 août 2012.

La Coordination de l’ensemble des enregistrements et le secrétariat sont assurés par la Direction Régionale du Développement Social et de l’Economie Solidaire. Aujourd’hui, le chiffre avancé pour les déplacés dans la région de Mopti avoisine les 40.000 personnes.

Pour soulager la détresse de ces populations déplacées, le Gouvernement et ses partenaires (Caritas, Catholic Relief Service, Care International, Croix Rouge malienne, UNFPA, Médecins du Monde France et Belgique, PAM, OMS, UNICEF, Rotary Club, etc.), ont déjà mis à leur disposition près de 1.000 tonnes de vivres et non vivres.

Ibrahima Sangho chargé de communication

L’Indépendant du 31 août 2012.