Partager

Jean-Marc Ayrault a annoncé mercredi « un recentrage » de l’aide française au développement aux pays les plus pauvres, prioritairement 16 États africains, à l’issue de la première réunion depuis quatre ans du Comité interministériel de la Coopération internationale et du développement (CICID). « 85% de l’effort financier de l’État en aide directe va aux pays de l’Afrique et de la Méditerranée », a ajouté Jean-Marc Ayrault. « Nous voulons aussi aider des pays qui sont en sortie de crise », a-t-il ajouté. « Et en premier lieu il y a Haïti que nous voulons aider particulièrement tant la relation historique que nous avons avec ce pays nécessite cette aide solidaire, nous avons en quelque sorte une dette morale envers Haïti », a-t-il dit avant de citer également « l’Afghanistan, le Yémen et la Palestine ». Jean-Marc Ayrault a également souligné la mobilisation de « tous les ministères dans leur compétence ».Un premier projet de loi d’orientation et de programmation sur la politique de développement et de solidarité internationale de la Ve république sera présenté au Conseil des ministres en novembre pour un débat au Parlement début 2014. La France est le 4e pays contributeur de l’aide et représente 10% de l’aide mondiale. AFP.