Partager

De nombreux musulmans, à travers le monde, célèbrent ce mardi 15 octobre 2013 la Fête de l’Aïd El-Adha. Je saisis cette heureuse occasion pour adresser mes vœux fraternels à l’ensemble de la Communauté musulmane du Mali ainsi qu’aux musulmans du monde entier.

Malgré les stigmates de l’occupation et de la guerre, je ne doute point de notre capacité commune à transcender les méfiances et les rancœurs pour communier les uns avec les autres dans cet Islam fait de tolérance et de convivialité qui cimente notre Nation depuis l’islamisation du Bilad Es Sudan.

Une nouvelle espérance est née qu’il nous faut éprouver sur le chemin du pardon, de la réconciliation et du vivre-ensemble, les plus nantis se portant au-devant des plus humbles ; les plus forts apportant protection et assistance aux plus faibles.

Telle est l’essence de l’Islam ! Tel se vit l’Aïd Al Adha ; un moment exceptionnel de communion et de retrouvailles qui efface, le temps d’une célébration, les barrières sociales et les différences de toutes natures qui sont malheureusement notre lot quotidien.

Bien plus que les autres Nations, le Mali a besoin que toutes ses filles et tous ses fils se retrouvent et œuvrent de concert pour se replacer dans le sens de l’Histoire. A ce prix seront notre salut et l’accomplissement de notre destin commun. En cela, l’Islam nous aide et nous fortifie dans notre volonté inébranlable d’aller de l’avant.

Je prie ardemment Allah Soub’hana Wata’Allah pour que l’Aïd El-Adha consacre le retour définitif de la paix et sonne le glas de la discorde, de la mésentente et des irrédentismes qui n’ont fait que trop souffrir notre peuple.

Je voudrais aussi profiter de cette célébration pour exprimer ma gratitude ainsi que celle du peuple malien à l’endroit des pays amis et frères et de l’ensemble de la communauté internationale pour le soutien inestimable qu’ils ont apporté à notre pays dans les pires moments de turbulences que nous avons traversés.

Je rends enfin grâce à Allah Soub’hana Wata’Allah de nous avoir permis de célébrer l’Aïd El Adha et implore sa Miséricorde pour pourvoir au bonheur et à la prospérité des Maliennes et des Maliens.

Salam alaykoum wa rahmatoullah ta’ala wa Barakatouh !

Koulouba, le 14 octobre 2013

Ibrahim Boubacar KEITA

Le Président de la République