Partager

Quarante-huit heures seulement après sa nomination dans le Gouvernement de Transition de Cheick Modibo Diarra, le tout nouveau ministre du Commerce, des Mines et de l’Industrie, Me Ahmadou Touré, est entré en fonction. La cérémonie de passation de service a eu lieu vendredi 27 avril 2012.
Aussitôt après la passation de service, le tout nouveau ministre a rencontré, dans la salle de conférences du ministère, les responsables et travailleurs du département en charge de l’industrie et du commerce. L’occasion a été mise à profit par Ahmadou Touré pour expliquer les principes sur lesquels il entend s’appuyer pour conduire sa mission. Ces règles ont pour noms: loyauté, sincérité, franchise et transparence.

En terrain connu pour avoir participé à l’étude des dossiers de plusieurs sociétés sous tutelle de ce département, comme le projet sucrier de Markala ou encore l’usine N. Sukala, le nouveau titulaire du portefeuille du Commerce, des Mines et de l’Industrie a invité ses collaborateurs à plus de communication et d’esprit de collaboration. «Le pays nous attend au tournant pour que nous réussissions ensemble la mission qui nous a été confiée. Je viens du secteur privé, donc, peut-être que vous me pardonnerez si quelques fois je vous bouscule. Mais, vraiment, je vous assure que tous, ici présents, vous bénéficiez d’ores et déjà de ma pleine et entière confiance et de mon entière disponibilité. Je serai loyal et sincère avec vous, dans l’intérêt du Mali. Et je compte sur vous pour que vous soyez loyaux et sincères avec moi.

En tout cas, ma porte sera toujours ouverte et, je vous en prie, ne laissez pas les situations pourrir. J’attends de vous une franche collaboration et un comportement de fraternité et vous ne serez pas déçus, Inchallah. Nous ne sommes pas venus, a priori, pour régler des comptes. Soyez rassurés, il n’y aura pas de chasse aux sorcières. Mais que les choses soient simples, claires et transparentes entre nous. Je remercie et félicite le ministre sortant, Mme Sangaré Niamoto Ba, et je termine en vous disant de nous mettre rapidement au travail pour que les choses redémarrent rapidement» a déclaré Ahmadou Touré.

Le ministre sortant, Mme Sangaré Niamoto Ba, a invité ses anciens collaborateurs à plus d’engagement, car, a-t-elle poursuivi, les attentes sont grandes et le peuple s’attend rapidement à des résultats.

Il faut préciser qu’Ahmadou Touré est titulaire d’un Doctorat 3ème cycle en Droit des affaires et en droit économique, obtenu à l’Université de Paris-Nord. Notaire de profession, né en 1958 à Bamako, le nouveau ministre du Commerce, des Mines et de l’Industrie a aussi accumulé une solide expérience dans la maîtrise des procédures de constitution de sociétés, de restructuration et de conseil, entre autres. Dans le domaine bancaire et financier, Ahmadou Touré a assuré le montage juridique de plusieurs dossiers d’agrément d’établissements bancaires ou leur mise à jour. C’est le cas par exemple de la BMS, de la BICIM ou encore de la BCS-SA.

Yaya Samaké

30 Avril 2012