Partager

Cinq présumés auteurs sont écroués

C’est grâce à une collaboration entre la Justice et de fins limiers des forces de défense et de sécurite que cinq auteurs présumés de l’agression perpétrée contre le Professeur Djibonding Dembélé ont été arrêtés…

De sources autorisées, ces présumés couppables ont été appréhendés dans la journée du 20 Mai 2008, puis présentés au Procureur de la République près le Tribunal de la Commune III qui, après audition, les a gardés sous mandat de dépôt.

Ces cinq détenus se trouvent actuellement à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako-Coura où ils ont été déférés, a-t-on apprend-on de sources sûres. Et toujours selon ces sources, les enquêtes sont encore en cours pour démasquer les vrais commanditaires de l’agression “sauvage” dont le Pr Djibonding Dembélé a été victime.

Il faut néanmoins rappeler qu’après cette agression, une enquête a été ouverte par le Procureur du Tribunal de la Commune III. C’est donc à la suite de cette investigation que lesdits auteurs présumés (cinq loubards) ont été appréhendés par des agents de police, ce mardi 20 Mai 2008.

Aussi, pour garantir la paix sociale, l’on espère vivement que la Justice s’acquittera donc de son rôle, surtout que de nos jours, l’école malienne est confrontée à une situation aussi nébuleuse qu’opaque.

Mais la question brûlante que tout le monde ne cesse de se poser depuis ladite agression, c’est de savoir si les lourbards arrêtés sont recrutés par des personnes dont les tendances sont opposées, pour les besoins de la cause.

Autrement dit, cette agression serait-elle l’oeuvre d’individus appartenant à une tendance rivale de celle de la victime, Djibonding Dembélé? En attendant d’y voir clair, la crise scolaire et universitaire, quant à elle, continue de subir des soubressauts qui finisent plus de finir, et cela, depuis près de deux décennies.


Laya DIARRA

22 Mai 2008