Partager

L’équipe de l’Agence Nationale de la Météorologie, dirigée par son Directeur général, Djibrilla A Maïga, était face aux étudiants de la Faculté d’histoire et de géographie, hier dans les locaux de ladite Faculté pour une journée d’information et de sensibilisation des étudiants sur le changement climatique.

Le Directeur de Mali Météo était, pour la circonstance, accompagné du Doyen de ladite Faculté, le Pr Sidi Ould Bara et de deux éminents experts, à savoir Jonathan Lym, Directeur de la Communication du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui a présenté « le rôle et les activités du GIEC » et le Dr Youba Sogona qui a présenté « les résultats du 5ème rapport d’évaluation du GIEC, défis et opportunités pour le Mali »
Avant d’entrer dans le vif du sujet, Ibrahima Diarra a fait une présentation générale du GIEC. Il dira que le GIEC est un groupe d’experts qui a été créé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale et le PNUD suite aux constats alarmants du réchauffement climatique. C’est suite aux résultats du GIEC à la Conférence sur le climat en 1990 que la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques a été créée en 1992 pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est dans ce contexte que le GIEC a élaboré plusieurs plans d’études et rapports parmi lesquels le quatrième rapport d’évaluation du climat qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007 et le cinquième rapport en 2014 qui confirme l’impact des acivités humaines sur l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, responsable du réchauffement climatique.

En octobre 2015, un bureau a été mis en place en présence de Dr Youba Sokona, 3ème vice-président du GIEC.
La 51ème session du bureau du GIEC s’est tenue en février 2016 et a été axée sur la préparation de la 43ème session tenue en avril 2016 à Nairobi.
Pour Jonathan Lym, le changement climatique est le plus grand défi à relever de nos jours, car il menace tous les efforts fournis par l’humanité. Le GIEC mobilise des experts, élabore les stragtégies d’adaptation au changement climatique pour ne citer que cela.
Concernant la présentation du 8ème rapport d’évaluation du GIEC, il est à rappeler que le groupe de travail III du GIEC a présenté une évaluation de la documentation sur les aspects scientifiques techniques, environnementaux, économiques et sociaux de l’atténuation des changements climatiques.

Adama Bamba

22 Septembre du 2 Juin 2016