Partager

Le député d’Abéibara, Hamada Ag Bibi, un des leaders du Haut conseil unifié de l’Azawad, remet ça pour les législatives. En effet, dans l’arrêt de la Cour constitutionnelle proclamant la liste des candidats, figure en bonne place le nom d’Hamada Ag Bibi, candidat RPM aux législatives de novembre prochain. Il démissionne donc de la Ruche pour les Tisserands. Au moins, Ag Bibi reconnait par cet acte qu’il est Malien et non Azawadien. Ce n’est pas étonnant, parce qu’il est l’un des plus modérés des Ifoghas.

Annulation de la liste RPM de Ténenkou: Mme Ascofaré conteste

Le Secrétaire général de la section RPM de Ténenkou, Madou Kouma a déposé une requête auprès de la Cour depuis vendredi dernier. En fait, Ténenkou a déposé deux listes RPM. La première est officiellement celle de la Section, issue d’une large concertation entre ses membres, dont les 10 Secrétaires généraux des sous-sections, avec la supervision des membres du BPN du parti, au nombre desquels Moussa Badiaga, Kadiatou Touré et Baba Tchily.

C’est au sortir de cette concertation qu’Aboubacar Mègninta dit Samba Bagui et Mme Ascofaré Oulematou Tamboura ont été dûment mandatés pour défendre les couleurs du parti aux législatives de novembre 2013. Mais le Bureau politique national a préféré une liste commune RPM-URD, composée d’Abdrahamane Niang, un proche d’IBK, et d’Amadou Cissé, ancien ministre des Mines et lieutenant de Soumaïla Cissé.

La Cour constitutionnelle, pour sa part, a validé cette dernière liste, suite à une requête déposée par la 1ère Vice-présidente du RPM, Mme Kéita Rokiatou N’Diaye.

Le Gouverneur du District refuse de prendre la liste CNAS Faso Hèrè en Commune VI

Les candidats de la liste CNAS Faso Hèrè aux législatives en Commune VI, conduite par Coulibaly Korotoumou Koné, ont été surpris de ne pas entendre leurs noms ni sur les candidatures invalidées, ni sur celles retenues par la Cour constitutionnelle. Que s’est-il passé?

En fait, lors du dépôt des candidatures, le Gouverneur a fait savoir à la liste de la CNAS Faso Hèrè qu’elle était venue en retard. Quand bien même, selon Korotoumou Koné, on leur avait fait savoir que le délai serait prolongé jusqu’à dimanche. Et, ce même dimanche, les candidats de la liste avaient pu payer leur caution. Aux dernières nouvelles, ils ont été informés que leur dossier de candidature n’a pas été acheminé à la Cour constitutionnelle.

Racine Thiam candidat à Kayes

Après sa démission de la très lucrative entreprise Orange Mali, Racine Thiam a préféré s’occuper de sa carrière politique. Pour ce faire, il a décidé de se porter candidat aux législatives dans la Cité des rails. Ce jeune, qui a pris goût à la politique à la faveur de la présidentielle dernière, à laquelle il a pris part, avec un score honorable, souhaite donner une autre dimension à sa jeune carrière politique.

Rassemblées par Youssouf Diallo

Le 22 Septembre du 28 Octobre 2013