Partager

Après 2009 à Bamako et 2011 à Alexandrie, la sélection nationale cadette a remporté sa troisième couronne continentale face à l’Égypte battue 62-61, samedi à Maputo au Mozambique

Jamais deux sans trois a-t-on coutume de dire. Après son sacre en 2009 et 2011, la sélection nationale cadette a remporté pour la troisième fois consécutive le titre de championne d’Afrique de la catégorie en dominant en finale l’Égypte 62-61, samedi au Mozambique.

jpg_aiglonnettes-coupe.jpgParties dans la discrétion totale (aucun journaliste ou supporters n’a accompagné l’équipe, ndlr), les joueuses de l’entraîneur Sidiya Oumarou ont fait vibrer tout le pays samedi en se hissant sur le toit du continent. Grâce à ce nouveau sacre, nos cadettes conservent leur trophée conquis il y a deux ans en Égypte, et représenteront le continent africain au prochain Championnat du monde de la catégorie.

Aussi, cette nouvelle consécration confirme la vitalité de notre basket-ball, même si les deux sélections seniors peinent à reconquérir leur place sur l’échiquier international. Il faut rappeler que le Mali disputait au Mozambique sa 3è finale en 3 éditions et que nos cadettes ont réalisé un parcours sans faute (aucune défaite). En 2009 et 2011, les Maliennes avaient remporté le trophée aux dépens de ces mêmes Egyptiennes. C’est dire que cette finale était aussi importante pour la sélection nationale que pour les Égyptiennes.

D’un côté Djénéba N’Diaye et ses partenaires voulaient coûte que coûte confirmer leur suprématie sur le continent africain et de l’autre, les Égyptiennes avaient à cœur de prendre leur revanche et d’empêcher les doubles championnes d’Afrique (désormais triples championnes) de réaliser la passe de trois. Ainsi, dès le début de la rencontre les deux équipes se jettent dans la bataille à corps perdu. Après avoir mené de quatre points 10-4, les cadettes maliennes, malgré leur domination sur les rebonds, se font rejoindre au tableau d’affichage. Elles seront

même menées de 2 points à la fin du quart initial 14-12. Les Egyptiennes pensaient ainsi prendre la bonne direction de marche, mais c’était sans compter sans la détermination des Maliennes bien conduites par une Djénéba N’Diaye au sommet de son art (22 points). Très rapidement, le Mali va reprendre l’avantage au deuxième quart temps et boucler la mi-temps avec 7 points d’avance (34-27).

Au troisième quart temps la sélection nationale aura du mal à débloquer son compteur, permettant ainsi à l’Egypte de réduire l’écart à seulement d’un points (44-43).
Le dernier quart temps est décisif. A huit minutes de la fin, l’Égypte passe devant mais pas pour longtemps car grâce à la future meilleure marqueuse du tournoi, Djénéba N’Diaye, le Mali revient et mène de deux points 53-51.
Les deux équipes sont au coude à coude et mènent à tour de rôle. A une minute de la fin, c’est encore la sélection nationale qui va reprendre l’avantage 58-57.
A 20 secondes le score est de parité 61-61, mais dans un dernier élan, le Mali passe devant et s’impose sur le fil 62-61.

Une belle victoire pour la sélection nationale qui essuie ainsi les larmes de ses aînés et offre au Mali sa troisième couronne continentale. Quelques heures auparavant, l’hôte du tournoi, le Mozambique avait pris la 3è place du podium en battant 50-46 la Tunisie. Au titre des récompenses individuelles, la Mozambicaine Ocuane Neidy a été désignée meilleure joueuse du tournoi, tandis que les trophées de Meilleure marqueuse et meilleure rebondeuse ont été décernés, respectivement à Djénéba N’Diaye (123 points) et Mariam Alou Coulibaly (50 rebonds). Quant à l’Egyptienne Sara Nady, elle a été élue meilleure tri-pointeuse avec 13 tirs à 3 points. Le trophée du fair play est revenu à la sélection Gabonaise.

Autre satisfaction pour le Mali, Djénéba N’Diaye et Mariam Alou Coulibaly figurent également dans le cinq majeure du tournoi. Le reste de l’équipe type est composé de la Mozambicaine Ocuane Neidy, de l’Ivoirienne Bognigni Solange Irène et de l’Egyptienne Fatima Aly. Les triples championnes d’Afrique arrivent aujourd’hui à Bamako par Ethiopians airline et l’équipe sera reçue dans l’après-midi par le Premier ministre, Oumar Tatam Ly.

D. COULIBALY

Essor du 14 Octobre 2013