Partager

Sous l’impulsion de Djénéba N’Diaye, auteure de 23 points et du duo Alima Gnéré Dembélé-Mariam Aliou Coulibaly, inarrêtable, le Mali a dominé, hier, la Côte d’Ivoire dans la salle du Palais des sports de Yaoundé et décroché son ticket pour les quarts de finale de l’Afrobasket (76-63).

Comme face à la Tunisie, lors de la première journée, le début de la confrontation avec la sélection ivoirienne a été quelque peu compliqué pour les Aigles Dames.

Les protégées du technicien espagnol, Joaquin Brizuela ont dû attendre les dernières minutes du quart temps initial pour faire la différence avec leurs adversaires et dominer le premier acte 24-20.

Au deuxième quart temps, Joaquin Brizuela change son dispositif tactique en misant sur un jeu plus défensif. Une mauvaise option qui sera bien exploitée par les Ivoiriennes qui renversent la vapeur pour aller à la pause avec un point d’avance (37-36).

Au retour des vestiaires, le coach Joaquin Brizuela revient aux basiques du basket-ball et le résultat ne se fait attendre longtemps.

Sika Koné et ses partenaires font la jonction au tableau d’affichage à 2 minutes de la fin du troisième quart temps (50-50), mais Djéfarima Diawara permet aux siennes de remporter le troisième quart temps et de rester en tête (54-51).
Dans le quatrième et dernier quart temps, les Maliennes montrent un tout autre visage.

Elles gardent la possession du ballon et multiplient les actions offensives. Les Ivoiriennes sont débordées par la vivacité des Maliennes qui recollent au score, avant de passer devant.

En quelques minutes, les Aigles Dames font le trou et se détachent à trois minutes de la fin de la partie (68-58, soit 10 points d’écart).
Au finish, les protégées de Joaquin Brizuela s’imposent 76-63 et valident leur ticket pour les quarts.

«Le début de la rencontre n’a pas été du tout facile. On s’est donné la main, on n’a pas relâché.
Et dans les dernières minutes de la rencontre, nous nous sommes imposées.
Nous avons atteint notre premier objectif, à savoir la qualification pour les quarts.

Nous remercions tous nos supporters, notamment la communauté malienne de Yaoundé», a réagi Djénéba N’Diaye, meilleure marqueuse malienne de la rencontre (23 points).
«Maintenant, renchérira sa coéquipière Alima Gnéré Dembélé, les choses sérieuses commencent.

Nous avons notre ticket pour les quarts, nous allons continuer à travailler, corriger les erreurs commises lors de la phase de poules pour bien aborder les quarts de finale.
Notre ambition est de disputer le dernier match de la compétition et remporter la Coupe».

Pour sa part, le coach des Aigles Dames retient surtout la victoire et la qualification de l’équipe.
«Dans les trois premiers quarts temps, mes joueuses n’avaient pas la tête dans le match et la Côte d’Ivoire nous a posé d’énormes problèmes, sur le plan défensif comme sur le plan offensif.

Mais le plus important, c’était la victoire pour être premier de la poule, synonyme de qualification pour le prochain tour», a déclaré Joaquin Brizuela qui attend désormais de connaître le nom de son adversaire des quarts de finale, demain à l’issue des barrages. 24h plus tard, place sera faite aux quarts de finale.

Envoyé spécial

Seïbou S.

KAMISSOKO

Source: L’Essor