Partager

Devant le public de la salle Salamatou Maiga de Hamdallaye ACI 2000, les Aigles dames du Mali ont gagné leurs deux derniers matchs de poules de l’Afro-basket respectivement face à la République centrafricaine et au Cameroun.

Le quatrième match des dames de Sylvain Lautié était contre la République centrafricaine. Un match plaisant où les supporters des Aigles étaient très contents de l’atmosphère qui régnait sur les planchers. Car les Aigles dames ont montré un basket que le public voulait vraiment voir à commencer par le premier quart temps avec 31 points à la clé et seulement deux fautes commises. C’était le quart temps le plus prolifique de Meya Tirera et de ses coéquipières depuis le début de la compétition. Les Aigles dames s’imposeront finalement sur le score de 38-97.

Le dernier match de poules était face aux Lionnes indomptables du Cameroun. Une partie âprement disputée de bouten bout. Fatoumata Bakayoko qui n’avait pas la main jusqu’au match contre la République centrafricaine l’a confirmé contre le Cameroun en marquant des 3 points. Le Mali a également gagné cette partie sur le score de 69-35 et termine deuxième de la poule A dernière l’Angola.

Ainsi, les Aigles dames joueront en quarts de finale aujourd’hui contre les Égyptiennes dans la salle Salamatou Maïga à partir de 18h30.
Voici le programme des quarts de finale : 14h00 : Côte-d’Ivoire vs Nigeria; 16h15 : Mozambique vs Angola; 18h30 : Egypte vs Mali; 20h45 : Cameroun vs Sénéga
l
Quelles réactions des joueuses maliennes après les deux matchs :

Meya Tirera : « Je suis vraiment contente et je félicite mes coéquipières pour le match qu’elles viennent de livrer et également les supporters qui ont fait le déplacement. Ce public peut croire en nous car nous allons tout faire pour être au dernier carréde cet afro-basket qui se joue sur notre terre ».

Fatoumata Bakayoko : « Je suis heureuse ce soir car j’ai trouvé la sensation que n’avais pas trouvé depuis que le tournoi a commencé. J’avais retrouvé ce que je savais faire ce soir. Je remercie mes coéquipières qui m’encouragent chaque fois et j’espère que cela va continuer pour le bien de l’équipe ».

Nassira Traoré :
« Nous avons fait un faux pas contre l’Angola et nous demandons pardonà nos supporters et leur remercions de toujours croire en nous. Nous allons défendre le drapeau jusqu’au coup de sifflet final de l’afro-basket. Le soutien du public compte et chaque fois que nous entrons sur ce plancher de la salle Salamatou Maïga, nous savons que nous sommes 13 joueuses grâce à ce public qui ne ménage aucun effort pour nous galvaniser du début à la fin ».

Abba Sangaré

Tjikan du 25 Août 2017