Partager


Ils sont nombreux les passagers de la compagnie Afriqiyah qui dénoncent le retard dans l’acheminement de leurs bagages. La représentation de la compagnie à Bamako a été prise d’assaut la semaine dernière par une vingtaine de passagers qui réclamaient leurs bagages après une semaine d’attente.

« Avec Afriqiyah, les bagages viennent rarement avec les passagers. Là n’est pas le problème, tu peux faire souvent une semaine, voire plus, avant d’entrer en possession de tes bagages. C’est incompréhensible », témoigne une cliente de la compagnie.

Selon elle, « c’est en Afrique et particulièrement à Bamako que les passagers sont confrontés à ce problème. Dans les pays européens, la compagnie est correcte avec les passagers. Il est très rare de voir les clients débarquer sans la totalité de leurs bagages ».

« Faux », rétorque le représentant de la compagnie à Bamako, M. Maïga, pour qui, « le retard dans le transport des bagages n’est pas propre à la seule Afriqiyah. Mais à toutes les compagnies du monde ». Et d’ajouter qu ‘ »en cette période de haute saison, on ne peut pas amener tous les bagages à la fois. Mais nous prenons toutes les dispositions pour les acheminer dans les 48 ou 72 h car nous avons trois vols par semaine en direction de Bamako « .

Selon les témoignages d’anciens passagers, l’attente des bagages peut durer souvent deux semaines. « Quand ils vous disent trois jours, il faut s’attendre à quinze. Et c’est toujours ainsi. Alors que dans les bagages, on peut tout avoir… », dit un autre client.

Ce qui ne semble pas être la préoccupation de la compagnie, l’essentiel, selon M. Maïga, est que les passagers puissent récupérer leurs bagages. « En cas de problème, c’est le service litige de bagages qui s’en charge. A notre niveau, nous avons mis en place un système pour accélérer l’acheminement des bagages, rembourser les bagages perdus », a-t-il ajouté.

S. Y. D.

08 août 2007.