Partager

Après avoir été reporté à plusieurs reprises, la Cour d’Appel de Bamako devait abrité le procès d’Amadou Haya Sanogo en ce jour 25 février 2021. Malheureusement, il a été reporté par les juges de la Haute Juridiction pour le 11 Mars prochain. Motif avancé par la Cour, la mutation de certains magistrats en charge de l’affaire. 

C’est devant une foule composée de juges, d’avocats, de journalistes, de curieux citoyens et de l’accusé Amadou Aya Sanogo, qu’a débuté ce procès tant attendu. Avant d’entrer dans la salle d’audience, les participants étaient contrôlés et le port du masque était obligatoire. A 9 h 53 minutes a débuté le procès, seuls les agents de l’ORTM avaient le droit de le filmer. Après un débat d’une trentaine de minutes autour du sujet, la cour est allée en pause. A leur retour dans la salle où les participants attendaient la poursuite du procès, l’annonce du report a été faite. 

« En réalité, il n’y a pas eu de débat, la cour a décidé elle-même de renvoyer l’affaire pour des motifs. Ils ont affirmé que ce report est dû à la nomination qui a eu lieu dans la magistrature. Il s’avère qu’un juge qui participe à ce procès soit muté ailleurs. Cela risque de créer un défaut au procès. C’est la raison du report. Tous les accusés étaient présents ainsi que la partie civile » a déclaré Cheick Oumar Konaré, un avocat du capitaine, à sa sortie d’audience. 

En rappel, le capitaine est accusé « d’enlèvement de personnes, d’assassinats et complicité d’assassinats ».

Adama Sanogo

@Afribone