Partager

Depuis un certain temps, l’affaire fait grand bruit à Bamako, surtout dans les milieux sportifs. En effet, le torchon brûle entre Mamadou Tiéoulé Konaté, secrétaire général de la Fédération malienne de hippisme et président de la ligue de Bamako de ladite discipline, non moins secrétaire général adjoint de la présidence de la République du Mali et Oumar Noumanzana qui est son trésorier en hippisme.

M. Noumanzana vient de porter plainte contre Mamadou Tiéoulé Konaté devant le procureur de la République, près le Tribunal de première instance de la Commune II du District de Bamako, pour dit-il, saccage de son enclos et disparition de son bœuf acheté en Hollande à près de 2.500.000 F.Cfa.

Dans la lettre adressée au Procureur, le plaignant soutient que le dimanche, 1er août 2010, le nommé Mamadou T. Konaté est venu défaire le nœud qui sert d’attache à son bœuf dans l’enclos situé derrière le Champ hippique d’Hippodrome, le lâchant ainsi dans l’agglomération et depuis lors, son animal est introuvable.

Selon lui, Mamadou Tiéoulé Konaté qu’il accuse, «a volontairement à dessein nourri, brisé la clôture de l’enclos avec un véhicule 4X4 de couleur grise de la présidence de la République».

Et de préciser que c’est pour cette raison qu’il porte plainte devant la justice pour «divagation d’animaux et dommages volontaires à la propriété d’autrui dans la mesure où il a lâché dans l’agglomération mon bœuf, un animal domestique, sans emprise effective, le prédisposant par ce seul fait à causer des dégâts à autrui, mais aussi, il a volontairement saccagé mon enclos et le hangar que j’ai édifiés».

Pour l’heure donc, l’affaire est pendante devant le Tribunal de première instance de la Commune II du District de Bamako. Espérons qu’une issue sera trouvée pour que cette affaire ne ternisse pas l’image d’un sport tant adulé par les amoureux de la course de cheval qu’est le hippisme.

Bruno Loma

11 Août 2010.