Partager

On ne finit pas de découvrir les frasques de la star de la musique malienne, Babani Koné. Au moment où tout le monde attendait le remariage de l’enfant de la Cité des Balanzans (Ségou) avec son ex-mari, Modibo Diabaté plus connu sous le sobriquet de « Gaucher » dont votre journal « Bamako Hebdo » a fait la révélation, Babani Koné vient de convoler en justes noces avec une autre personne du nom de Amadou Daga Maïssa.

Ce dernier est un responsable du Parc Maersk. La cérémonie religieuse a eu lieu dans la nuit du jeudi dernier. Mécontent, Chérif Gadiogo, ex-copain de Babani Koné a kidnappé dans la nuit du vendredi au samedi à son domicile plus connu sous le nom de « Résidence Sirani » sis à Hamdallaye ACI 2000. Il était accompagné de deux autres personnes, à savoir Mama Daffé (marabout) et Aboubacar Cissé (loubard).

Ils ont essayé d’enlever Babani dans sa chambre nuptiale en présence de son nouveau mari, qui a résisté en vain. Chérif avait dans ses mains une paire de cisaille, un pique et un pistolet. C’est ainsi qu’il a fait sortir Babani pour le mettre dans sa voiture, aller dans la zone aéroportuaire pour l’abattre. Tous les commissariats ont été alertés.

C’est ainsi que les éléments du commissariat du 5ème arrondissement ont retrouvé Chérif en train de torturer Babani. Sur le champ, ils ont accompagné Chérif et ses complices jusqu’au 5ème arrondissement où ils ont passé tout le week-end. C’est hier que le dossier a été remis au procureur de la République près le tribunal de la Commune IV, Amadou Sangho que nous avons rencontré.

Celui-ci qualifie cet acte de Chérif Gadiogo et ses complices de violation de domicile, prise d’otage et détention illégale d’arme à feu. C’est pourquoi, il a mis Chérif sous mandat de dépôt. Mama Daffé et Aboubacar Cissé, ceux-ci sont désormais incarcérés.

Au lycée de Bamako-Coura. Et le jugement est prévu pour le 7 juin 2005. Le procureur Amadou Sangho nous a confié que ce n’est pas la première fois que Chérif se rend coupable d’acte répréhensible puisqu’il y a deux mois Babani avait porté plainte contre lui pour menace de mort. Ce dossier est aujourd’hui au niveau du juge d’instruction de la Commune IV.

Dans le procès verbal, Chérif déclare que la maison de Babani « Résidence Sirani » lui appartient. Et qu’il a investi plus de 100 millions de FCFA dans cette maison. Il a quand même reconnu tous les faits qui lui sont reprochés sauf qu’il possédait une arme.

Selon des sources concordantes, il semblerait que c’est l’ex-milliardaire, Babani Sissoko qui lui a offert le terrain de cette maison. « C’est Babani Sissoko qui nous a offert ce lot à usage d’habitation. En ce moment Babani avait les moyens plus que moi. C’est pourquoi, elle a construit cette maison », nous a confié Modibo « Gaucher » lors de l’entretien dont nous avons publié une partie dans votre journal « Bamako Hebdo ».

Et c’est à cause de Chérif Gadiogo que Modibo « Gaucher » a divorcé d’avec Babani, il y a de cela 3 trois ans.

En tout cas, Modibo « Gaucher » aime toujours son ex-épouse et il voulait même la remarier. C’est en ce moment que Babani Koné a choisi pour épouser Amadou Daga Maïssa.

Affaire à suivre – 22 février 2005