Partager

3e CONGRES ORDINAIRE DU PEI : Les Verts font cause commune avec ATT
Le Parti écologiste pour l’intégration (PEI) a tenu samedi
dernier son 3e congrès ordinaire au Centre islamique d’Hamdallaye. Ce congrès, qui a regroupé des délégués PEI du district et des 8 régions, a, à l’issue de ses travaux, décidé de soutenir les actions du président de la République Amadou Toumani Touré.

Créé le 13 mai 1991, la situation écologique demeure la raison d’être du PEI et sa préoccupation majeure. «Malgré quelques efforts d’amélioration notés en faveur de l’environnement par le gouvernement du Mali, il reste beaucoup à faire. C’est à ce niveau que le PEI est interpellé. Il doit constituer la pierre angulaire de la gouvernance environnementale », a souligné le président du PEI, Bakary Touré à l’ouverture des travaux.

« Toutefois, a-t-il ajouté, il est de notre devoir de saluer aujourd’hui le dévouement personnel du président Amadou Toumani Touré pour la cause de l’environnement tant au niveau national que mondial. Son programme mérite d’être soutenu ». C’est en ce sens que le PEI s’engage pour protéger l’environnement tout en se ralliant aux actions du président de la République.

Aux termes des assises, un nouveau bureau de 32 membres, conduit par l’ancien président, Bakary Touré, a été mis en place. Des représentants de partis politiques (MJT, RPM, CDC, Adéma, RDS, URD, RND) et le représentant du Conseil national de la société civile ont pris part à l’ouverture du congrès. | Sidiki Doumbia (stagiaire)


4e CONGRES DE L’UDD : Le soutien au président ATT confirmé

Le 4e congrès ordinaire de l’UDD s’est tenu les samedi et dimanche derniers au CICB.
Le président du parti de la Colombe, Me Hassane Barry, a indiqué à ses militants que leur parti a décidé depuis septembre 2005 de soutenir la candidature du président Amadou Toumani Touré à la présidentielle d’avril 2007. Selon lui, ce soutien n’est qu’une caution à la décision prise en août 2005 par le regroupement politique « Alliance pour la République et la démocratie » (ARD), dont l’UDD est membre.

Cette volonté de soutenir ATT, a ajouté Me Barry, est basée sur le fait que l’UDD à l’instar des partis membres de l’ARD ne présentera pas de candidat à la présidentielle de 2007. Mieux, ajoutera-t-il, « le choix porté sur ATT tient beaucoup plus au bilan éloquent de l’homme qu’à un calcul politicien ».

Le parti de la Colombe dont sont issus deux autres partis politiques (MPR et RDS) a, de sa création à nos jours, pu marquer sa présence sur le terrain. Présent à la présidentielle de 2002 à travers son président fondateur Moussa Balla Coulibaly, l’UDD compte aujourd’hui 340 conseillers municipaux sur ses propres listes. Il a à son actif 29 maires dont une femme élue à Madougou, dans la Commune rurale de Koro et 3 conseillers municipaux à Koutiala, Koro, et la Commune II du district de Bamako.
L’ouverture du congrès a enregistré la présence des responsables des partis amis et de nombreux sympathisants. Nous reviendrons sur les principales décisions prises à la clôture des travaux hier.

Abdrahamane Dicko

08 janv 07