Partager


Ce dimanche 14 Juin 2008, la famille Adéma de la Commune II a tenu, à son siège, sa conférence de section, sous la supervision du secrétaire aux relations extérieures du C.E. du parti, et par ailleurs, Secrétaire Général de la section Adéma de Mopti, M. Abdel Kader Konaté dit Ampé.

Au terme de cette rencontre qui a enregistré la participation de 151 délégués représentant les différentes sous-sections de la Commune, le Secrétaire Général sortant, M. Sékou Diakité, a sans surprise été reconduit pour un nouveau mandat à la tête d’un bureau de 33 membres.

Leur investiture, par la commission dûment constituée à cet effet, a eu lieu sous les acclamations de l’ensemble des délégués du jour, parmi lesquels les nouveaux arrivants du MPR, du PUDP, de l’UDD et du Mouvement Citoyen. Au cours de cette conférence, le Secrétaire Général du bureau sortant, avant de présenter la démission de son bureau, s’est tout d’abord plié à une exigence : la présentation du rapport d’activités et du bilan financier du mandat qui s’est achevé.

M. Sékou Diakité a saisi cette occasion pour saluer d’abord les militants de la section, pour la grande moblisation à cette conférence dont l’ouverture s’est déroulée en présence du Secrétaire Général du C.E. du parti, M. Marimantia Diarra.

Le secrétaire général du bureau sortant a tout d’abord demandé aux délégués d’observer une minute de silence à la mémoire de l’ancien maire du District, feu Badoulaye Traoré. Sékou Diakité a évoqué ensuite la ligne politique de l’ADEMA-PASJ : une façon, pour lui, de donner des explications aux nouveaux adhérents, mais aussi de faire un rappel aux militants qui le savent dejà.

Et le Secrétaire Général, de rappeler que le bureau qui était en fin de mandat a été mis en place depuis Décembre 2003, lors d’une conférence de section et ce, conformément aux statuts et règlement de l’ADEMA-PASJ. Parlant de son bilan, il a révélé qu’en 2004, la section a participé aux élections municipales où il a eu un nombre de cinq conseillers municipaux.

Aux dires de Sékou Diakité, ces élections municipales n’ont pas du tout été faciles pour le parti, à cause de deux groupes importants qui ont quitté pour constituer de nouveaux partis, dit-il. Mais malgré ce handicap, le Secrétaire Général dira que le parti s’est retrouvé quatrième ex-aequo avec l’UDD, après le MPR, l’URD et le RPM.

Selon Sékou Diakité, ce qu’il faut noter, c’est qu’avec l’activisme de la section, l’ADEMA a eu deux postes d’adjoints : celui du premier adjoint au maire de la Commune II et celui de la troisième adjointe.

En plus de ces postes d’adjoints, le bureau de la section a pu obtenir des postes de Chef de centre et Chef de centre adjoint, ainsi que la présidence de la commission des Finances, a indiqué Sékou Diakité, tout en ajoutant que grâce à son combat, le parti a obtenu un poste de Conseiller du District. Ce qui n’était pas du tout donné, vu les enjeux à ce niveau.

L’appétit venant en mangeant, le parti a aussi visé le poste de maire du District de Bamako dont l’enjeu fut une dure épreuve. Car, aux dires du Secrétaire Général, personne n’avait parié sur le camarade feu Moussa Badoulaye Traoré.

Ce dernier est pourtant l’initiateur de la Brigade des jeunes qui opère avec efficacité dans le District et qui, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, a été une source d’emploi pour beaucoup de jeunes du parti et d’autres partis, a-t-il rappelé.

Quant à la participation de la section à la conférence qui a porté son choix sur le Président Amadou Toumani Touré, c’est dans ce cadre que la section de la Commune II fut désignée -à travers sa modeste personne- comme président de l’ADP, avec 43 partis dans de District de Bamako, soulignera t-il.

Aussi, le S.G. a tenu a remercier la section et les militants qui n’ont rien ménagé pour l’élection du candidat Amadou Toumani Touré, et salué tous les camarades qui l’ont accompagné durant cette période difficile. Par la même occasion, il a salué la perceptitivité, la vigilance et l’amour que les militants nourrissent pour le parti qui, en Commune II, a pu éviter des déchirues qui ont été constatés dans certaines sctions.

A travers le Secrétaire Général, la section a aussi coordonné la mise en place des conseillers nationaux pour leur nouveau mandat, a fait remarquer Sékou Diakité, qui a également évoqué la réussite de cette mission où le parti s’est tiré avec des conseillers nationaux au niveau du District de Bamako.

Si le parti a remporté des victoires, il a aussi subi des échecs. Selon Sékou Diakité, il y a eu les légisatives qui n’ont pas du tout été préparées. D’ailleurs, une réunion extraordinaire a été convoquée pour comprendre le motif de cet échec, a-t-il tenu à rappeler.

Si la section II est aujourd’hui membre du gouvernement, cela dénotede la confiance portée en elle, a déclaré Sékou Diakité. “Je crois, sans me tromper, que c’est une victoire de toute la section II qui est la Commune la plus importante du District de Bamako, en tenant compte de sa place stratégique, mais du fait que c’est la Commune des notables de Bamako”, a expliqué Sékou Diakité qui, par la même occasion, a tenu à réitérer sa disponibilité envers les militants, et salué ceux qui viennent de rallier le parti.

A l’Adéma, les militants ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Contrairement à tous les autres partis, l’Adéma n’est la propriété de personne : il appartient à tous les militants, sans exclusive“, a-t-il affirmé. Le S.G de la section II reste convaincu que l’avenir est du côté de son parti. C’est pourquoi, aux militants venus au RPM, du MPR, de l’UDD, du PUDP, du RND, du PCR et du Mouvement Citoyen, et reçus par la section, il a déclaré : “Aw bissimila, an bè koun”.

M. Sékou Diaktié présentera ensuite le rapport financier qui s’élève à 37 millions de FCFA de dépenses pour la section. “Ce bilan ne prend pas en compte des actions de solidarité à l’occasion de décès ou autres”, a-t-il dit. Personne n’a eu à redire sur le mandat du bureau sortant que délégués et militants ont du reste félicité. “Sékou, nous sommes avec vous et serons avec vous, pour tous les défis à relever. Merci pour ce que tu fais et continues de faire pour le parti”. Tels sont, en substance, quelques propos tenus au moment où le Secrétaire Général annonçait la démission de son bureau.

Après un contrôle de mandat de l’ancien bureau, une commission d’investiture fut mise sur pied, pour la mise en place d’un nouveau bureaux. Quelques minutes d’échanges secrets entre les délégués ont permis de mettre en place ce bureau de 33 membres avec, à sa tête, le S.G. du bureau sortant. Ainsi, le nouveau bureau présenté a été acclamé par l’ensemble des 151 délégués représentant la dizaine de sous-sections.

Plusieurs motions ont été formulée au cours de cette conférence, dont une de félicitation adressée au Secrétaire Général sortant, reconduit à son poste pour ses efforts pour le parti. L’autre motion était adressée au superviseur Abdel Kader Konaté, pour la qualité de son travail. Avant cette conférence, le S.G reconduit a beaucoup insisté auprès des militants pour qu’ils resserrent les rangs avant les prochaines batailles électorales.


Laya DIARRA

16 Juin 2008