Partager

Dans la ferveur de la campagne présidentielle en avril 2007, le président de la République, ATT avait promis une adduction d’eau à N’Kourala, une Commune rurale de Sikasso.

Les Nkouralais rappellent au chef de l’Etat de tenir sa promesse.

Les populations de N’kourala réclament au président de la République, Amadou Toumani Touré, la réalisation de son adduction d’eau. A en croire une correspondance adressée à notre rédaction, l’adduction d’eau a été une promesse faite par le candidat ATT, lors de la campagne électorale pour l’élection présidentielle en avril 2002, aux populations de cette contrée située sur la nationale 7 à une cinquantaine de km de Sikasso.

En effet, c’est dans la région de Sikasso que le candidat ATT avait lancé sa campagne électorale et avait fait une escale à N’Kourala « Le village court toujours derrière son adduction d’eau depuis 2002 et déjà vers fin février (NDLR : février 2008) les puits sont taris et le calvaire commence », écrit le signataire de la correspondance qui n’est autre qu’un ressortissant de la zone. « Et Hamed Diané Séméga peut témoigner de notre calvaire en matière d’eau », ajoute-t-il.

Selon le signataire de la correspondance, dans ce village, qui est aussi une sous-préfecture, les paysans du Kénédougou avaient promis au candidat 300 voix par village.

Denis Koné

21 Février 2008.