Partager

Bakary Kalapo, chauffeur de bus et Seedy Bayo, courtier à la gare sont arrêtés pour Trafic illicite de migrants en 2021. Agés respectivement de 23 et 27 ans, leur dossier est passé au peigne fin à la 1ère session 2024 des Assises de Bamako. C’est ainsi que pour faute de preuve, Bakary Kalapo a été acquitté, cependant, n’ayant pas marqué sa présence lors de l’audience, Seedy Bayo est condamné à la peine maximale par contumace.

Les faits datent d’Août 2021. Les nommés Lamine Dramé, Aboubacar Dramé et Seyba Cissé quittaient la Gambie, leur pays d’origine, dans le but de migrer sur l’Italie. Cela, en passant par le désert du Mali et la Libye. A leur arrivée à Bamako, ils ont été reçus par les premiers rabatteurs, en l’occurrence Seedy Bayo et Bakary Kalapo, qui les embarquaient par la suite à bord d’un véhicule de transport à destination de Gao. Sur le trajet, suite à un contrôle de routine, Seedy et Bakary ont été interpellés par les éléments de la Brigade de Répression du Trafic des Migrants et de la Traite des Êtres Humains (BRTMTEM) ; un vaste réseau de trafic illicite de migrants était alors démantelé.

Ainsi, durant les procédures, selon l’arrêt de renvoi devant la Cour, les nommés ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés tout en avouant qu’ils fréquentaient assidûment la gare routière de Sogoniko, à Bamako. En ce lieu, il leur arrivait de porter aide et assistance à des candidats à l’immigration, notamment en passant par le désert du Mali et la Lybie pour atteindre l’Europe, moyennant une rémunération financière, dont le montant varie entre 10.000 et 25.000FCFA. « Les nommés Lamine Dramé, Aboubacar Dramé et Seyba Cissé venant de la Gambie, ont été mis en route par leur soin, malheureusement, ils ont été interceptés sur la route de Gao par les éléments de la BRTMTEM… », éclairait l’arrêt de renvoi.

L’affaire dite Trafic illicite de migrants contre Seedy Bayo et Bakary Kalapo a été jugée au cours de la 1ère session 2024 de la Cour d’Assises de Bamako. Pour sa culpabilité non établie, Bakary Kalapo a été acquitté et son acolyte, Seedy Bayo a été condamné à la peine de mort par contumace.

A noter que le Trafic illicite de Migrants est prévu et puni par les articles 04 et 13 de la loi n°2012-023 du 12 juillet 2012 relative à la lutte contre la traite de personnes et les pratiques assimilées en République du Mali.

Mariam Sissok

Source: Maliweb