Partager

La Misahel, en partenariat avec l’OIF et l’UE, a organisé du jeudi 28 au vendredi 29 juillet un séminaire à l’intention des journalistes maliens sur l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du Processus d’Alger. Le séminaire de formation, tenu à l’hôtel Salam, a réuni plusieurs journalistes du district de Bamako et de l’intérieur.

Les thématique abordées ont été, entre autres : « Introduction à l’accord de paix : organe et état des lieux de la mise en œuvre », « les défis de la communication de l’accord », « comment couvrir les accords de paix quand on est journaliste », « accord pour la paix : les implications éthiques et juridiques pour les journalistes », « l’implication des journalistes dans la couverture de l’accord, regard croisé ».

Kazadi Ntole, conseiller spécial du chef de la Misahel a évoqué l’importance du retour de la paix pour les populations. Il a aussi expliqué l’initiative de ce séminaire qu’il trouve important étant donné que les hommes de médias, une fois conscients de la nécessité du retour de la paix et de la réconciliation nationale, peuvent informer des milliers de personnes.

Il a invité les journalistes à mieux véhiculer ce qu’ils ont appris pendant les deux jours de séminaire.

Mariam Camara

Du 1er Août 2016