Partager

Des jeunes du Mouvement citoyen de Bamako, habitués à « chauffer » les sorties du président ATT pendant ses déplacements à l’intérieur du pays et partis à Gao dans le cadre de l’inauguration du pont de Wabaria, ont croisé la mort, au retour entre Mopti et San.

Il était 20 h quand le car de 45 places, peint aux couleurs du Mouvement Citoyen, est entré en collision avec celui de la compagnie Djiguiya Transport sous l’orage. Sur le champ, on dénombrera 25 morts dont 20 du côté des amis d’ATT.

Un dernier succombera à ses blessures lorsqu’une dizaine de passagers, grièvement atteints par le choc, furent transportés à l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou. Portant les victimes à 25. De sources hospitalières, on dénombre également 40 blessés, dont certains dans un état critique.

Cet accident est l’un des plus lourds bilans survenus ces dernières années, sur nos routes. Hier matin, Amadou Goïta, président national de la Jeunesse du Mouvement citoyen en compagnie d’une délégation nationale, est retourné à Bamako avec toutes les dépouilles mortelles.

Moustaph Maïga

25 septembre 2006.