Partager

Sur le chemin de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) d’ici 2015, 166 communes ont été répertoriées au Mali comme étant les communes les plus vulnérables et qui manquent pratiquement de tout. Afin d’accélérer la croissance économique et sociale dans ces communes, un projet transversal appelé Initiative 166 (I. 166) a vu le jour.

A la faveur de la 19ème édition de la Journée Nationale des Communes du Mali, les acteurs de ce projet ont rencontré les élus des 166 communes concernées le 14 avril dernier dans la salle de presse du Centre International de Conférence de Bamako (CICB).

La rencontre d’échanges et d’information était présidée par Boubacar Sow, Secrétaire général du Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales (MATCL). Elle a enregistré la présence du Colonel Yaya Tamboura, Commissaire Adjoint à la Sécurité Alimentaire, ainsi que le représentant du PNUD et du Système Nations Unies.

L’étape décisive

L’Initiative 166 est la première étape de mise en œuvre d’un plan décennal visant à atteindre des résultats concrets et mesurables dans tous les secteurs du développement rural, de la sécurité alimentaire, de la santé, de l’éducation, des questions de genre, de l’accès à l’eau potable et à l’énergie, du transport, de l’environnement et de la communication.

Dans chacun de ces domaines, les besoins ont été identifiés par les principaux bénéficiaires à la base. Les communes sont ensuite les responsables dans la mise en œuvre des actions programmées avec l’appui technique et l’accompagnement de l’ensemble des acteurs du développement.

Puisque chacune commune doit avoir son Plan de Développement Economique, Social et Culturel (PDESC), les actions conduites seront planifiées et évaluées par les communes elles-mêmes à l’image de leur PDESC.

“Après les missions de sensibilisation qui se sont tenues en juillet dernier, nous avons aujourd’hui l’occasion de mesurer avec vous mesdames et messieurs les maires qui êtes les acteurs majeurs de ce programme, les avancées enregistrées depuis la Table Ronde et d’envisager les étapes à venir dans la mise en œuvre de l’Initiative 166. Ceci est d’autant plus important que nous sommes aujourd’hui, à 5 ans du rendez-vous de 2015 et que le chemin qui nous reste à parcourir, reste jonché de défis à relever”, a déclaré Boubacar Sow.

Au cours de la rencontre, la situation de référence dans les 166 communes les outils qui ont été développés pour le suivi de la mise en œuvre de l’Initiative 166 et les résultats atteints ont été exposés.
Le Commissaire Adjoint à la Sécurité Alimentaire, le Colonel Yaya Tamboura a présenté aux maires le projet I. 166 qui leur permettra d’élaborer ou de réviser leur PDESC dans la perspective d’atteindre les OMD dans les délais impartis.

Le vendredi 16 avril, les maires visiteront le projet Village du Millénaire dans les communes de Dioro et Farakou Massa qui ont réalisé des résultats spectaculaires au bout de quatre ans seulement.

Daba Balla KEITA

16 Avril 2010.