Partager

La dame Bah court depuis des années derrière de l’argent que lui doit une sergent Le Sergent de police Aminata Keita de l’école des polices de Tomikorobougou bloque depuis 2 ans, 20 millions F CFA de Mme Traore Hadja Oumou Bah secrétaire retraitée de Sonatam, son fournisseur en Motos Djakarta et Téléviseurs Samsung « écran 21 ».

Mme Traore Oumou Bah, commerçante de son état, réclame pour la unième fois le payement de son fonds de commerce qui s’élève 20 Millions F CFA dit-elle. Elle se trouve bloquée au niveau du Sergent de police Aminata Keita qui s’arrange jusqu’à présent de lui trouver de fausses excuses.

Selon notre interlocutrice, l’affaire remonte à avril 2009, quand le sergent de police Aminata Keita lui a propose de prendre avec elle des motos pour les écouler auprès des ses collègues policiers a leur demande. Reconnaissante envers la policière qui lui dégotait un tel marché, la commerçante a commencé à honorer une première commande de 6 motos.

Pour mieux ferrer Oumou Bah, le sergent Aminata Kéita diligentera le remboursement de cette première commande. Puis une deuxième. Aux termes d’un an de collaboration, Oumou n’a rien reproché au sergent de police. Celle-ci profita de cette confiance pour commander plus de moto et de téléviseurs auprès de sa partenaire. A l’entendre, la commande cette fois, était de « 84 motos et 21 écrans « soit au total 55 millions.

C’est en 2010, déclara-elle, que les affaires ont pris une autre tournure « c’est après le premier versement d’à peu prés 32 millions F CFA de la commande (qu’elle Oumou lui a livré sans hésiter) que la policière a commencé à se faire rare à son lieu de travail et elle ne décrochait plus ses appels. Et chaque fois qu’elle la rencontre, la policière se trouve des excuses du genre « j’ai été victime d’un vol, on m’a pris plusieurs millions F CFA dans ma voiture avec mon portable au parking de l’hôpital Point G ».

Après avoir tout tenté d’entrer en possession de ses fonds, Oumou Bah a fini par engager un avocat. Avec celui-ci, le sergent signera un accord aux termes duquel, elle devrait payer par semaine 150 000 F CFA. Le sergent de police respectera cet engagement pendant 3 semaines, avant de revenir à un payement mensuel et d’arrêter de payer !

L’avocat chargé du suivi n’arrive plus à la joindre au téléphone. Sans aucun recours, Oumou Bah a raconté mercredi 11 septembre qui le directeur de l’école de police qui l’appellera. Encore une fois, le sergent lui demande d’attendre car, prétexte-t-elle, son argent se trouve bloqué au niveau de la banque.

La panique de Mme Bah vient du ait que le sergent de police Aminata Keita serait bientôt promu bientôt au grade d’inspecteur. Jointe au téléphone par nos soins, le sergent Aminata Kéita ne nie pas les faits, mais, affirme avoir des preuves sur papier qui certifiaient qu’elle respecte son engagement. Cependant, à Siby (selon elle), pour des soins, elle promet de nous montrer dimanche ses preuves.

Oumou Bah de son coté affirme, que la policière reste lui devoir plus de 20millions F CFA.

Affaire à suivre

Kadiatou Mouyi Doumbia

(stagiaire)

13 Septembre 2013