Partager

Petit à petit, Abdoulaye Idrissa Maïga obtient la grande confiance du chef de l’Etat. Sa nomination samedi à la tête du stratégique département de la Défense et des Anciens combattants après celui de l’Administration territoriale en dit long sur la bonne relation qu’entretiennent les deux personnalités.

Cette nouvelle marque de confiance en l’ancien directeur de campagne d’IBK à la présidentielle de 2013, est un nouvel atout de plus pour Abdoulaye Idrissa Maïga pour remporter haut la main le poste du président du parti du Tisserand.

M. Maïga est aujourd’hui en pole position face au puissant secrétaire général Bocar Tréta, débarqué de l’attelage gouvernemental depuis plusieurs mois. En tout cas, cette montée en puissance du ministre Maïga menace sérieusement les ambitions de Bocar Tréta de prendre les commandes du RPM en difficulté sur l’échiquier politique.

O. D.

L’Indicateur du Renouveau du 5 Septembre 2016