Partager

Abdoulaye Diop, le ministre des affaires étrangères du Mali, s’est exprimé , le lundi 25 octobre 2022 lors du 8e forum international de Dakar, sur les relations entre Paris et Bamako. Selon lui, « le Mali n’a de problème à traiter avec aucun partenaire, y compris la France » si ses conditions sont respectées.

« Le Mali a souhaité que notre souveraineté soit respectée, que nos choix stratégiques et nos choix de partenaires soient respectés, et que les intérêts vitaux des Maliens soient pris en compte », a indiqué Abdoulaye Diop lors de la 8eme édition du Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, tenue sous le thème « l’Afrique à l’épreuve des chocs exogènes : défis de stabilité et de souverainetés ». Pour le ministre des affaires étrangères du Mali, « si ces éléments sont observés, le Mali n’a de problème à traiter avec aucun partenaire, y compris la France.»

« Ce qui est important, c’est vraiment que nos partenaires viennent dans l’état d’esprit de travailler avec nous pour des solutions, ne viennent pas nous dicter des solutions », a ajouté Abdoulaye Diop. Le ministre a aussi reconnu des failles au niveau du Mali. « Il ne faut pas jeter l’anathème sur les gens, nous avons notre propre responsabilité. Nous avons failli par rapport à l’intégration du continent, nous avons failli par rapport au renforcement de la coopération entre nous, nous avons failli par rapport à notre responsabilité pour assurer notre propre sécurité et je crois que nous ne pouvons pas faire assumer ça par d’autres », a déclaré Abdoulaye Diop.

Madiassa Kaba Diakité

Source: Le Républicain