Partager

Après avoir obtenu son récépissé, la Confédération des Anciens Combattants, Militaires Retraités, Victimes de Guerre, Veuves, Pupilles et Sympathisants du Mali (CACMRVVGPS) a présenté le samedi 10 février dernier à Badalabougouau Mess des Officiers, le précieux sésame à ses militants. C’était en présence du président de la dite confédération, Commandant de gendarmerie à la retraite Koman Samaké et du vice-président, Commandant à la retraite Bouyani Coulibaly.

La joie était à son comble le samedi 10 février dernier à Badalabougou au Mess des Officiers où la Confédération regroupant les anciens militaires, retraités, victimes de guerre, veuves, pupilles et sympathisants du Mali a procédé à la présentation du récépissé de déclaration d’association qui lui a été délivré le 25 décembre 2017 par le Ministère de l’Administration Territoriale et même enregistré au secrétariat général du gouvernement sous le N° 0205/MAT-DGAT. Ce précieux sésame permettra à la confédération de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des anciens combattants, militaires retraités, veuves, victimes de guerre, pupilles et sympathisants du Mali. Comme son nom l’indique, cette confédération tente de regrouper tous les anciens porteurs d’uniforme des différents corps à savoir les militaires, les gendarmes, les policiers, les gardes, etc. Elle inclut en outre les veuves, les pupilles ou autres victimes de guerres qui sont souvent abandonnés à leur triste sort.

Selon le président de la confédération des anciens militaires, le Commandant de gendarmerie à la retraite Koman Samaké, la confédération n’exclut personne et la porte reste ouverte à tous les anciens porteurs d’uniforme y compris les nouveaux retraités. Pour lui, ils comptent mettre en place les différentes structures afin de redynamiser davantage cette confédération à travers une coordination de différentes associations qui existent déjà à travers le territoire national.

A travers cette confédération, les anciens combattants, militaires retraités, victimes de guerre, veuves, pupilles et sympathisants veulent le soutien réel du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Confrontés à de nombreux problèmes, ils ont souhaité être reçus par celui-ci afin d’attirer son attention sur d’autres avantages à accorder aux anciens militaires.

«On sait que le président de la République a beaucoup fait, il est en train de faire toujours. Notre action va dans le cadre d’une aide à lui porter dans le cadre du renseignement, de la transmission d’expérience, toutes chosesnécessaires à la réussite de l’Etat », a expliqué le président de la Confédération des Anciens Combattants, Militaires retraités, Veuves, Victimes de guerre, Pupilles et Sympathisants du Mali, Koman Samaké.

Amihidi Touré

Du 13 Février 2018