Partager

Dans la journée du mercredi dernier, la rumeur d’une prétendue arrestation du secrétaire général du parti SADI, Dr Oumar Mariko a couru dans la capitale.

jpg_une-733.jpgJusque tard dans la nuit. Un véritable effet d’annonce car, il ressort de nos investigations et de l’intéressé lui-même qu’in s’agit d’intoxication. En effet, Dr Oumar Mariko dont le parti est fondateur du MP22, dérange, à croire ses proches. « C’est normal car, c’est un homme politique qui a toujours donné du fil à tordre à ses opposants et autres détracteurs. En tout cas, à SADI, on est habitué à ce genre de stratégie qui vise à divertir. Ce qui est sûr, l’intox et la désinformation sont devenues les armes des anciens dignitaires et complices », explique un cadre politique membre du MP22.

Il reste à savoir à qui profite ce qui est appelé comme « un crime » l’arrestation du Dr Mariko, l’un des acteurs de l’enracinement du redressement de la démocratie et de l’état de droit au Mali ?

Le Président par intérim reçoit des élus

C’était lundi dernier comme d’habitude. Mais selon des indiscrétions, il a été question de la durée de la Transition et de la fin de son mandat de quarante jours (40j). Que dire d’une impasse pour le gouvernement et le CNRDRE ? « Cela normalement devra faire le bien pour nos politiques », nous confie un observateur avisé puisque les militaires ne sont pas appréciés par ces politiques. Et leur échec apportera de l’eau au moulin de ces politiques avides de pouvoir. Insatiables en quelque sorte.

Iyad Ag Aghaly entre à Gao : avec plus d’une trentaine de véhicules

C’était mercredi dernier en début d’après midi, à en croire nos sources. Le guide d’Ançardine, a fait son entrée dans la cité des Askia en passant par Ansongo escorté par plus d’une trentaine de véhicules lourdement armés, révèlent nos sources. Ses véhicules portaient le drapeau de son mouvement. Est-ce une manière de renforcer ses positions en attendant l’offensive de l’Armée via El Hadj Gamou même si ses proches parlent d’échanger avec les religieux?

Ce qui est sûr, le fondateur d’Ançar Eddine, avait quitté la ville de Gao, quelques jours après sa prise qui a vu l’Armée l’abandonner.

El Hadj Gamou et ses hommes font un repli tactique sur le Niger !!!

En attendant la grande contre-attaque de l’armée nationale, El Hadj Gamou et ses hommes se sont repliés vers le Niger. Plus précisément ils ont été cantonnés dans la périphérie de Niamey, selon RFI. Suite à la pression du MNLA qui avait encerclé Labbézanga en vue d’attaquer El Hadj Gamou et ses hommes. Informé de l’attaque imminente d’El Hadj Gamou, Iyad Ag Aghaly débarque à Gao escorté par près d’une quarantaine de véhicules bourrés d’éléments bien armés. Au moment où nous bouclons cette édition, El Hadj Gamou se trouve dans la capitale Burkinabé.

En guise de rappel, Iyad Ag Aghaly a une peur bleue d’El Hadj Gamou, raison pour la quelle, il a fait venir des renforts pour faire face à l’homme.

Mali Demain du 11 Mai 2012