Partager

Dans ce titre, il y a forcément un mot qui a attiré votre attention : Bougouniser. C’est normal, c’est nouveau. Dans ce nouveau verbe, jusque-là inconnu de l’académie française, on trouve le nom Bougouni. Qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Ce que nous savons, c’est que Bougouni est l’une des régions du Mali située à environ 170 km de Bamako. Elle est connue à travers la richesse de sa culture et ses nombreux artistes qui font la fierté du Mali en l’occurence Nahawa Doumbia. Mais la région a aussi une mauvaise réputation. Beaucoup de gens considèrent les populations de la localité comme des égoistes. Même si cela était une réalité, rien n’indique que cela continue aujourd’hui. Cependant, on ne voit toujours pas ce que cette expression peut vouloir dire.

Le jargon nous provient de Sévaré. Il est utilisé par les élèves de l’Institut de Formation des Maîtres (IFM) de ladite localité. C’est ce que nous dit Tchainan Tangara, un ancien élève dudit institut et actuellement élève à l’Ecole Supérieure de Journalislme et des Science de la Communication (ESJSC) de Bamako. Il explique qu’ils utilisent le mot “Bougouniser” pour parler du jeu de la carte. Dans ce jeu, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous. Ils se voient donc comme des ennemis en jouant. Chacun cherche à être le gagnant. C’est là où le nom de Bougouni est impliqué. Selon l’histoire, lors des examens à Bougouni, chaque parent cherche à ce que son enfant soit l’unique passant et que les autres échouent. Finalement, ils échouent tous. Ils se bougounisent

“Une société avance difficilement quand les habitants se bougounisent”!

Issa O Togola